Animal Crossing: New Leaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Animal Crossing
New Leaf
Logo de Animal Crossing: New Leaf

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Katsuya Eguchi (producteur),
Isao Moro (réalisateur)
Aya Kyogoku (réalisatrice)

Début du projet 2010
Date de sortie Icons-flag-jp.png 8 novembre 2012[1]
Icons-flag-kr.png 7 février 2013
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 9 juin 2013[2]
Icons-flag-eu.png 14 juin 2013[3]
Version 1.1 (version japonaise)
Genre Simulation de vie
Mode de jeu Un joueur, 2-4 joueurs via StreetPass et Internet (SpotPass).
Plate-forme Nintendo 3DS
Média Cartouche
Nintendo eShop
Langue Anglais, français, espagnol, allemand, italien, japonais, coréen

Animal Crossing: New Leaf (とびだせどうぶつの森, Tobidase Dōbutsu no Mori?) est un jeu vidéo de simulation de vie développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo, sur Nintendo 3DS. Le jeu est la quatrième itération de la série Animal Crossing où le joueur vie au sein d'une communauté rurale peuplée d'animaux anthropomorphiques. Animal Crossing: New Leaf est sorti au Japon depuis le 8 novembre 2012, en Amérique du Nord depuis le 9 juin 2013 et en Europe depuis le 14 juin 2013. Il a récolté un score totalisant 88 % sur Metacritic, la plus haute note obtenue par un jeu de cette série à ce jour[4].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur arrive à bord d'un train dans une ville afin d'y emménager, mais suite à un quiproquo, il est chargé par les résidents de prendre en charge la mairie de la municipalité. Comme dans les jeux précédents, la majeure partie du temps est consacré à forger des relations amicales avec le voisinage, accomplir des tâches manuelles simples comme pécher et attraper des insectes, décorer sa maison et collectionner divers articles d'ameublement ou des vêtements. La vente d'objets et l'accomplissement de certaines tâches permettent au joueur d'obtenir des clochettes, la monnaie utilisée en jeu, ce qui lui permet de se procurer de nouveaux articles et même de repayer l'hypothèque de sa maison, voire d'en amorcer la rénovation afin de l'agrandir[1]. Chaque personnage habitant le village se démarque par sa personnalité propre. Le jeu se déroule en temps réel (synchronisé avec la date et l'heure de la console) pour non seulement simuler le passage du jour à la nuit, mais aussi celui des saisons. Elles défilent suivant le calendrier annuel des régions tempérées et ponctuent l'année d'évènements festifs : Halloween, le jour des cadeaux (Noël), le jour des découvreurs (jour de Christophe Colomb), etc.

Animal Crossing: New Leaf introduit maints éléments nouveaux à la série. Tout d'abord, le joueur commence par habiter une tente et non une maison. Le gérant de l'agence immobilière, Tom Nook, peut ultérieurement construire une maison au joueur à l'emplacement de son choix une fois qu'assez de clochettes auront été amassées. L'aspect modifiable du jeu a aussi été approfondi : il est désormais possible de changer et confectionner des pantalons, des chapeaux et des souliers à son personnage. La décoration intérieure a été diversifiée par l'ajout de nouveaux meubles et la capacité d'accrocher certains articles aux murs. En tant que maire, il est aussi possible de modifier considérablement l'apparence de la ville en finançant la construction d'infrastructures municipales (bancs, des ponts, des lampadaires, café[5], etc.) avec l'aide de la secrétaire municipale mis à sa disposition, Marie[6]. Le rôle de maire[7] permet aussi au joueur de régler la vie du village en édictant des arrêtés municipaux. À son arrivée, le joueur sera aussi invité à planter un arbre, véritable symbole de l'engagement du maire auprès de ses commettants. Seulement le premier joueur arrivé au village (utilisant le premier fichier de sauvegarde) peut être considéré comme étant maire, les résidants humains ultérieurs ne peuvent donc pas avoir accès à ces fonctions de personnalisation unique à la fonction de maire. Finalement, la nage et la pêche sous-marine en apnée font désormais partie des activités offertes si le joueur se procure une combinaison de plongée[8].

Les fonctions multijoueurs ont aussi été révisées dans Animal Crossing: New Leaf. D'abord, le jeu permet de capter une image à tout moment qui sera emmagasiné dans l'appareil photo de la console pour la partager sur Miiverse, Facebook, Tumblr ou Twitter[9]. En utilisant les fonctions de jeu local ou en ligne jusqu'à quatre joueurs peuvent visiter un village et échanger ensemble par l'entremise de Nintendo Network. Ils peuvent aussi se rencontrer sur l'île tropicale Tortiland où l'ancien maire de la ville anime des jeux et des défis que les joueurs doivent relever[10]. La construction du salon de relaxation tenu par Serena permet au joueur de télécharger la ville d'un autre joueur pour l'explorer sans pouvoir la modifier. En outre, une machine à coudre spéciale permet au joueur de partager des motifs personnalisés par le truchement de codes QR. Le village-témoins, activé par l'échange Streetpass de la console, permet au joueur de télécharger la maison d'un autre joueur qu'il a croisé afin de la visiter et éventuellement commander certains articles d'ameublement qui lui manqueraient.

Personnages[modifier | modifier le code]

Animal Crossing: New Leaf introduit deux nouvelles espèces d'animaux résidents : les hamsters et les cerfs[11] en plus de deux nouvelles personnalités : chic et grande soeur. Afin de servir d'assistante au maire, les concepteurs ont introduit le personnage de Marie[12], une chienne de race Shih Tzu au pelage blond. Son frère, Max, gère les visites du village-témoins et administre l'Académie des Joyeux décorateurs[13] alors qu'un paresseux nommé Racine tient la boutique de jardinage[12]. Pour donner vie à la boutique de recyclage et de retouches des meubles, deux alpagas ont été créés : Risette et Serge[14]. Tom Nook revient, mais il a délaissé la vente pour devenir agent immobilier ; ce sont ses neveux Méli et Mélo qui ont repris en charge le magasin général du village[12]. La soeur de Layette et Cousette, Maria, une porc-épic femelle revient pour administrer la boutique d'accessoires de modes et de couvre-chefs alors que Blaise, un putois, est passé de cireur de chaussures à vendeur de chaussures[15]. Kéké Laglisse revient en tant que DJ du Club MDR que tient le comédien raté, Ciboulot. Pour finir, l'ancien maire du village, Tortimer a pris sa retraite pour animer la vie insulaire de l'île Tortiland.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est annoncé officiellement lors de l'E3 2010[16].

Campagne de promotion publicitaire[modifier | modifier le code]

En octobre 2012, Nintendo a créé un compte Twitter au nom de Marie diffusant de l'information sur le jeu en prévision de son lancement sur le marché japonais[17] un mois plus tard. Les versions européenne[18] et américaine[19] de ce compte Twitter suivirent en avril et en mai de l'année suivante, et ce, en langue anglaise. Toujours en mai, Nintendo Amérique diffuse par le truchement de son compte YouTube des extraits d'entrevue avec certains membres de l'équipe de localisation surnommé « Treehouse » à l'interne[20]. Au Japon, Nintendo et la chaîne de supérettes 7-eleven conclurent un partenariat afin d'offrir certains articles de contenu téléchargeable exclusifs aux joueurs se rendant sur place pour se connecter au réseau Wifi de la chaîne de mai à août 2013[21].

Nintendo a lancé une édition limitée de la console Nintendo 3DS XL aux décalques du jeu pour coïncider avec la sortie du jeu au Japon[22]. En avril 2013, Nintendo a confirmé que l'édition limitée de la console serait aussi offerte au lancement du jeu en Amérique du Nord et en Europe[23]. Le jeu a été édité en version dématérialisée dès sa sortie au Japon comme dans le reste du monde[24]. En Australie comme en Europe, certains détaillants (comme EB Games) ont distribué un modèle miniature et une figurine de plastique de Marie aux joueurs ayant précommandé leur exemplaire du jeu[25].

Aux États-Unis, Nintendo a envoyé une version d'essai un mois avant la sortie du jeu à certains blogueurs influents pour qu'ils puissent rédiger un journal des activités quotidiennes ayant lieu dans leur village[26]. En Europe et en Australie, Nintendo a tenu une promotion permettant aux joueurs ayant enregistré une copie du jeu entre août et octobre 2013 d'obtenir un code à donner à un autre propriétaire d'une 3DS pour télécharger un second exemplaire gratuitement[27].

Le 7 août 2013, Nintendo offre une application pour la Wii U nommé Place Animal Crossing afin que les joueurs possédant les deux consoles (3DS et Wii U) puissent partager leurs expériences, images et dessins entre eux sur Miiverse, la 3DS n'ayant pas accès au réseau social avant décembre 2013[28]. Le service sera offert par Nintendo jusqu'à la fin 2014[29].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Dès sa sortie au Japon, le titre reçoit une excellente critique. Famitsu, le célèbre magazine japonais spécialisé en jeux vidéo, lui attribue la note de 39/40 et lui décerne le prix Platine[30]. Aux États-Unis, IGN lui donne une excellente note de 9,6/10 alors que GameSpot conclue avec une note de 8 sur 10[31],[32]. Le site de recensions agrégées Metacritic relève pour sa part une note globale de 88/100[33].

En France, jeuxvideo.com lui décerne la note de 17/20[34].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Le jeu s'est tellement bien vendu au Japon qu'il a été en rupture de stock en à peine quelques jours, forçant Nintendo à accélérer la fabrication de cartouche[35]. En à peine une semaine, environ 800 000 jeux ont été vendus[36],[37]. Le 27 décembre 2012, Animal Crossing: New Leaf s'était déjà vendu à 2 millions d'exemplaires alors qu'il n'était encore offert que sur le marché japonais[38], statistique qui n'inclut pas les téléchargements sur Nintendo eShop. Nintendo révéle en janvier 2014 qu'au 31 décembre 2013, le titre s'était écoulé à 7,38 millions d'exemplaires dans le monde[39]. En mai 2014, Nintendo France affirme que plus de 450 000 exemplaires se sont écoulés en France[40].

Postérité[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Samit Sarkar, « 'Animal Crossing: Jump Out' coming to Japan November 8th », The Verge,‎ 29 août 2012 (consulté le 18 mai 2014).
  2. (en) Fletcher, JC, « Animal Crossing: New Leaf coming June 9 », Joystiq (consulté le 18 mai 2014).
  3. (en) Justin, « Animal Crossing: New Leaf releases on June 9th in North America, June 14th in Europe », AC 3DS Blog (consulté le 18 mai 2014).
  4. (en) « Animal Crossing: New Leaf for 3DS Reviews », Metacritic,‎ 9 juin 2013 (consulté le 18 mai 2014).
  5. (en) « What Are Public Works Projects? », Nintendo Europe (consulté le 18 mai 2014).
  6. (en) Josh Max, « Animal Crossing: Jump Out Details Include Added Shops and Mayor Opportunities », Nintendo World Report,‎ 22 août 2012 (consulté le 18 mai 2014).
  7. (en) « Mayor? Me? Really!? », Nintendo Europe (consulté le 18 mai 2014).
  8. (en) Audrey Drake, « What's New in Animal Crossing 3DS », IGN,‎ 29 juin 2011 (consulté le 18 mai 2014).
  9. (en) « Nintendo 3DS Image Share », Nintendo.com (consulté le 18 mai 2014).
  10. (en) « New Surprises and Old Friends Await in New Leaf », Nintendo of America (consulté le 18 mai 2014).
  11. (en) Gifford, Kevin, « More trivia than you ever dared to know about the 3DS Animal Crossing », Polygon,‎ 7 novembre 2012 (consulté le 21 mai 2014).
  12. a, b et c (en) Ishaan, « Meet Four of Animal Crossing: New Leaf's New Characters », Siliconera,‎ 29 avril 2013 (consulté le 21 mai 2014).
  13. (en) « animalcrossing: Did you know that my twin brother... », Twitter,‎ 15 mai 2013 (consulté le 18 mai 2013).
  14. (en) Ishaan, « Animal Crossing's Porcupine Sisters Return in Animal Crossing New Leaf », Siliconera,‎ 6 mai 2013 (consulté le 21 mai 2014).
  15. (en) Ishaan, « Animal Crossing: City Folk's Shoe Shine Boy, Kicks, Is A Big Man In New Leaf », Siliconera,‎ 21 mai 2014.
  16. « E3 2010 : Animal Crossing sur 3DS », Jeuxvideo.com,‎ 15 juin 2010 (consulté le 25 mai 2014).
  17. (ja) « とびだせ どうぶつの森 (doubutsuno_mori) on Twitter », Twitter (consulté le 22 mai 2014).
  18. (en) « Animal Crossing UK (AC_Isabelle) sur Twitter », Twitter (consulté le 22 mai 2014).
  19. (en) « Isabelle (animalcrossing) on Twitter », Twitter (consulté le 22 mai 2013)
  20. (en) « Isabelle from Animal Crossing: New Leaf Message! », Youtube,‎ 15 mai 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  21. (ja) « とびだせ どうぶつの森:『どうぶつの森』かわら版 », Nintendo Japan (consulté le 22 mai 2014).
  22. (ja) « ニンテンドー3DS - とびだせ どうぶつの森 パック », Nintendo Japan (consulté le 17 mai 2013)
  23. (en) Macdonald, Keza, « Animal Crossing 3DS XL Bundle Confirmed », IGN,‎ 17 avril 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  24. Bivens, Danny, « New eShip Retail Game File Sizes Revealed », Nintendo World Report,‎ 9 octobre 2012 (consulté le 22 mai 2014).
  25. (en) Ly, Hang-Veng, « Animal Crossing: New Leaf Pre-Order Bonus Isabelle & Town Hall Mini Figurine », Esperino,‎ 6 mai 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  26. (en) « AC NL US Version Updates », Animal Crossing Community (consulté le 22 mai 2014).
  27. (en) Nintendo Direct presentation - 07.08.2013 via Nintendo Europe sur YouTube.
  28. « Le Miiverse débarque sur 3DS », Jeuxvidéo.com,‎ 12 octobre 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  29. Julien Hubert, « Nintendo lance une Place Animal Crossing sur Wii U », Gameblog.fr (consulté le 22 mai 2014).
  30. Animal Crossing 3DS : Note presque parfaite, test de Famitsu
  31. (en) Tom Mc Shea, « Animal Crossing: New Leaf Review », GameSpot.com,‎ 9 juin 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  32. (en) Audrey Drake, « Animal Crossing: New Leaf Review », IGN,‎ 4 juin 2013 (consulté le 22 mai 2014).
  33. (en) « All Video Game Releases », Metacritic (consulté le 22 mai 2014).
  34. « Test de Animal Crossing: New Leaf », Jeuxvideo.com,‎ 4 juin 2013 (consulté le 25 mai 2014).
  35. (en) Andy Green, « Animal Crossing: New Leaf Already Sold Out In Japan », Nintendolife,‎ 12 novembre 2012 (consulté le 21 mai 2014).
  36. (en) Toyad, Jonathon, « Big in Japan November 5-11: Animal Crossing: New Leaf », GameSpot,‎ 16 novembre 2012 (consulté le 22 mai 2014).
  37. (en) Fletcher, JC, « Animal Crossing: New Leaf sells 600K at retail, 200K digitally », Joystiq,‎ 12 novembre 2012 (consulté le 22 mai 2013)
  38. Animal Crossing New Leaf : 2 millions de copies vendues au Japon
  39. (en) « Supplementary Information about Earnings Release », Nintendo,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 21 mai 2014).
  40. Woitier, Chloé, « Mario Kart 8 va relancer les ventes de la Wii U », Figaro,‎ 22 mai 2014 (consulté le 22 mai 2014).

Lien externe[modifier | modifier le code]