Anil Nerode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anil Nerode

Naissance 4 juin 1932 (82 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Nationalité Américain
Champs mathématiques
Institutions Université Cornell
Diplôme Université de Chicago
Directeur de thèse Saunders Mac Lane
Renommé pour théorème de Myhill-Nerode

Anil Nerode, né le 4 juin 1932 à Los Angeles, est un mathématicien américain. Il est renommé comme coauteur du théorème de Myhill-Nerode qui donne une caractérisation des langages formels qui sont rationnels.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'université de Chicago et y a obtenu un doctorat (Ph. D.) en mathématiques sous la direction de Saunders Mac Lane. Il entre au College Hutchins de l'universite de Chicago en 1947, à l'âge de 15 ans, et obtient le Ph. D. en 1956. Sa thèse porte sur une formulation algébrique abstraite de la notion de substitution dans des algèbres libres typées, et ses relations avec la définition équationnelle des fonctions partielles récursives[1].

Entre 1954 et 1957, il travaille à l'Institute for Air Weapons Research du professeur Walter Bartky, où il effectue des travaux classés secrets pour l'armée de l'air américaine. En 1958 et 1959, il est à l'Institute for Advanced Study à Princeton, au New Jersey, où il travaille avec Kurt Gödel.

Nerode est professeur de mathématiques sur la chaire de Goldwin Smith à l'université Cornell. Ses domaines d'intérêt sont la logique mathématique, la théorie des automates, la calculabilité et la théorie de la complexité (informatique théorique), le calcul des variations, et les systèmes distribués. Avec John Myhill, Nerode a prouvé le théorème de Myhill-Nerode qui donne une condition nécessaire et suffisante pour qu'un langage formel soit rationnel[2].

Nerode est membre du comité éditorial de diverses revues scientifiques, notamment Annals of Mathematics and Artificial Intelligence, Mathematical and Computer Modelling et Documenta Mathematica[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une description des travaux mathématiques de Nerode jusqu'en 1992 est donnée dans l'article "The Work of Anil Nerode: A Retrospective" de J. B. Remmel et J.N. Crossley, qui figure dans la Festschrift "Logical Methods: in honor of Anil Nerode's Sixtieth Birthday" (J. N. Crossley, Jeffrey B. Remmel, Richard A. Shore, et Moss E. Sweedler, (éd.), Birkhäuser, 1993, ISBN 0-8176-3690-0).
  2. Voir une des formulations, par exemple, dans Martin Davis, Elaine J. Weyuker, Computability, Complexity, and Languages: Fundamentals of Theoretical Computer Science. Elsevier Science, 1994, ISBN 978-0-12-206382-4; chapitre 7 : Myhill-Nerode theorem. Une autre formulation est donnée dans : (en) John E. Hopcroft, Rajeev Motwani et Jeffrey D. Ullman, Introduction to Automata Theory, Languages, and Computation, Addison-Wesley,‎ 2007, 3e éd. (ISBN 978-0-32146225-1).
  3. Annals of Mathematics and Artificial Intelligence, Mathematical and Computer Modelling , Documenta Mathematica .

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Anil Nerode » (voir la liste des auteurs)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]