Anh Tuan Dinh-Xuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anh Tuan Dinh-Xuan

Naissance 1958
Nationalité Drapeau : France française
Champs médecin, physiologiste
Institutions Hôpital Cochin, université Paris Descartes
Diplôme médecine,
master of Arts et doctorat ès sciences de l’Université de Cambridge
Directeur de thèse « Rôle de la voie RHO-A/RHO-kinase dans la modulation du tonus vasculaire pulmonaire des malades porteurs d'une BPCO post-tabagique », par Sy Duong-Quy, Paris-Est, 2009
« Rôle du Vascular Endothelial Growth Factor-A (VEGF-A) et de son récepteur VEGFR-1 dans le cancer prostatique localisé », par Kaili Mao, Paris-Est, 2008
« Rôle du monoxyde d'azote dans la physiopathologie des atteintes pulmonaires de la sclérodermie systémique », par Kiet Phong Tiev, Paris-Est, 2008[1]
Renommé pour travaux sur la physiologie et la physiopathologie respiratoire
Distinctions Prix de la Recherche Clinique, Fondation pour la recherche médicale, Paris, France (1997)
Excellent Medical Sciences Award, Vietnamese American Medical Research Foundation, Los Angeles, États-Unis (2000)

Anh Tuan Dinh-Xuan, né en 1958 à Sai Gon (Hô-Chi-Minh-Ville), au Viêtnam, est un chercheur, médecin universitaire et professeur des universités français. Il dirige le service hospitalier de Physiologie-Explorations Fonctionnelles de l’hôpital Cochin à Paris. Ses recherches portent sur la physiologie respiratoire et la physiopathologie des maladies pulmonaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anh Tuan Dinh-Xuan, né en 1958 au Viêtnam, a quitté son pays d’origine à l’âge de 11 ans avec sa famille pour accompagner son père (Tho Dinh-Xuan), universitaire et diplomate vietnamien, en poste en Afrique du Nord. Arrivé en France en 1973, il a poursuivi ses études secondaires au lycée Louis-le-Grand avant de commencer ses études de médecine à Paris. Il obtient son doctorat de médecine en 1985 à la faculté Cochin – Port-Royal. Son travail est récompensé par le Prix de thèse de l'université Paris Descartes. Sa formation est complétée par un Master of Arts et un Doctorat ès sciences à l’Université de Cambridge, Royaume-Uni dans les années 1990[2]. Dans le même temps, Anh Tuan Dinh-Xuan commence sa carrière de praticien hospitalier dans le service de Physiologie – Explorations Fonctionnelles, à l’Hôpital Cochin[3], obtient son habilitation à diriger des recherches à l’université Paris Descartes où il enseigne entre autres la physiologie cellulaire, respiratoire et cardiovasculaire. Il participe à l’enseignement en Master de biologie de la Cellule Normale et Pathologique et de pharmacologie préclinique et clinique.

Recherches scientifiques[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, devenu chef du service de Physiologie – Explorations Fonctionnelles de l’hôpital Cochin, Anh Tuan Dinh-Xuan est élu membre du CNRS, intégré au Comité national de la recherche scientifique[4]. Ses recherches portent notamment sur la physiologie moléculaire et intégrative et le rôle du monoxyde d’azote dans la physiopathologie, le diagnostic et les traitements des maladies respiratoires[5]. Au sein de l’université Paris Descartes, Anh Tuan Dinh-Xuan a assuré entre 2002 et 2010 la direction de l’unité propre de recherche de l’enseignement supérieur UPRES spécialisée en « Biologie, Physiologie & Pathologie Respiratoires »[6]. Il dirige actuellement l’Institut Universitaire de Santé de l’université de Corse[7]. Ses travaux paraissent dans de nombreuses revues médicales spécialisées à comité de lecture, dans des ouvrages, il prend la direction de revues spécialisées, comme l’European Respiratory Journal dont il est rédacteur en chef[8]. Il est également membre du comité éditorial de la Revue des Maladies Respiratoires, organe officiel de la Société de pneumologie de langue française (SPLF)[9]. Anh Tuan Dinh-Xuan est consulté comme expert par des organismes aussi variés que l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)[10], les Programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC), le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l’American Heart Association[11], l’European Respiratory Society[12], le British Lung Foundation, la Société de Physiologie, l'Association Vaincre la mucoviscidose ou encore l’Association française contre les myopathies.

Activités humanitaires[modifier | modifier le code]

Anh Tuan Dinh-Xuan fut le premier médecin français d’origine vietnamienne à participer aux différentes opérations de sauvetage des Boat People en Mer de Chine organisées par Médecins du Monde[13]. Il a effectué entre 1982 et 1987 plusieurs missions humanitaires en Mer de Chine au bord des bateaux humanitaires affrétés par Médecins du monde à côté d’Alain Deloche et de Bernard Kouchner. En 1985, Anh Tuan Dinh-Xuan a initié la collaboration entre l’organisation humanitaire de la diaspora vietnamienne aux États-Unis « Boat People SOS Committee »[14], basée en Californie, et Médecins du Monde, ce qui a permis la collecte d’argent dans les communautés vietnamiennes vivant aux États-Unis qui a financé en partie les opérations de sauvetage des Boat People vietnamiens de 1985 à 1988 (date de la dernière mission de Médecins du Monde en Mer de Chine).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1985 - Lauréat de la Faculté de Médecine Cochin–Port-Royal, Prix de Thèse, Médaille d'argent, Paris
  • 1990 - Young Investigator Award, Prix annuel de l'American College of Angiology, Atlanta, États-Unis
  • 1997 - Prix de la Recherche Clinique, Fondation pour la recherche médicale, Paris, France
  • 2000 - Excellent Medical Sciences Award, Vietnamese American Medical Research Foundation, Los Angeles, États-Unis

Ouvrages pédagogiques[modifier | modifier le code]

  • Précis de Physiologie Médicale, Dinh-Xuan Anh Tuan, Éditions Piccin, Padoue, (ISBN 88-299-1657-9) 1996. Deuxième édition 2003.
  • Physiologie, Dinh-Xuan Anh Tuan, Ader JL, Carré F, Duclos M, Kubis N, Mercier J, Mion F, Préfaut C, Roman S. Collection des Abrégés[15], Masson, Paris, 2003.
    • Prix “1er cycle” du 2e Festival International du Livre Médical (organisé par la Faculté de Médecine d’Amiens) EDIMED 2003.
  • Physiologie 320 QCM, Dinh-Xuan Anh Tuan, Ader JL, Carré F, Duclos M, Kubis N, Mercier J, Mion F, Préfaut C, Roman S. Éditions Masson, (ISBN 2294014243), Paris, 2004[16].

Quelques articles récents[modifier | modifier le code]

  • 2011
    • (en) Honglin Hu, Frédéric Batteux, Christiane Chéreau, Niloufar Kavian, Wioleta Marut, Camille Gobeaux, Didier Borderie, Anh Tuan Dinh-Xuan, Bernard Weill, Carole Nicco, « Clopidogrel protects from cell apoptosis and oxidative damage in a mouse model of renal ischaemia-reperfusion injury », The Journal of pathology, vol. 225, no 2,‎ octobre 2011, p. 265-275[17]
    • (en) Laurent Boyer, Laurent Plantier, Maylis Dagouassat, Sophie Lanone, Delphine Goven, Philippe Caramelle, François Berrehar, Stephane Kerbrat, Anh-Tuan Dinh-Xuan, Bruno Crestani, Sabine Le Gouvello, Jorge Boczkowski, « Role of nitric oxide synthases in elastase-induced emphysema », Laboratory investigation; a journal of technical methods and pathology, vol. 91, no 3,‎ mars 2011, p. 353-362[18]
    • (en) S Duong-Quy, P Dao, T Hua-Huy, C Guilluy, P Pacaud, A T Dinh-Xuan, « Increased Rho-kinase expression and activity and pulmonary endothelial dysfunction in smokers with normal lung function », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 37, no 2,‎ février 2011, p. 349-355[19]
  • 2010
    • (en) Thong Hua-Huy, Kiet Phong Tiev, Christiane Chéreau, Sy Duong-Quy, Jean Cabane, Anh Tuan Dinh-Xuan, « Increased alveolar concentration of nitric oxide is related to serum-induced lung fibroblast proliferation in patients with systemic sclerosis », The Journal of rheumatology, vol. 37, no 8,‎ 1er août 2010, p. 1680-1687[20]
    • (en) V Brusasco, A T Dinh-Xuan, « Stereology: a bridge to a better understanding of lung structure and function », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 3,‎ mars 2010, p. 477-478[21]
    • (en) R Mounier, C Adrie, A Français, M Garrouste-Orgeas, C Cheval, B Allaouchiche, S Jamali, A T Dinh-Xuan, D Goldgran-Toledano, Y Cohen, E Azoulay, J-F Timsit, J-D Ricard, « Study of prone positioning to reduce ventilator-associated pneumonia in hypoxaemic patients », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 4,‎ avril 2010, p. 795-804[22]
    • (en) M Gilson, D Zerkak, J Wipff, D Dusser, A T Dinh-Xuan, V Abitbol, S Chaussade, P Legmann, A Kahan, Y Allanore, « Prognostic factors for lung function in systemic sclerosis: prospective study of 105 cases », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 1,‎ janvier 2010, p. 112-117[23]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur le site de l'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur (abes). Consulté le 19 juin 2012.
  2. 1976–1985 : doctorat de médecine, faculté de médecine Cochin – Port-Royal, Université Paris-Descartes.
    1988–1991 : thèse de sciences. Département de physiologie, Darwin College, Université de Cambridge, Royaume-Uni.
  3. Service Physiologie et Explorations fonctionnelles Chef de service : Pr Anh-Tuan Dinh-Xuan. Site des Hôpitaux de Paris. Consulté le 18 juin 2012.
  4. Anh Tuan Dinh-Xuan est élu membre du Comité National de la Recherche Scientifique, le CoNRS, en 2004, dans la Section 25 : Physiologie Moléculaire et Intégrative Comité National. Site officiel du CNRS. Consulté le 18 juin 2012
  5. Prix Rose Lamarca de la Fondation de la recherche médicale, 1997, voir [1] p.11. Site du CNRS. Consulté le 18 juin 2012.
  6. « Biologie, Physiologie & Pathologie Respiratoires - l’UPRES-EA 2511 ». Site officiel de l’IDSI. Consulté le 18 juin 2012.
  7. Université de Corse - Institut Universitaire de Santé. Site de l’université de Corse. Consulté le 18 juin 2012.
  8. (en) « Editor in chief of the ERJ ». Site officiel de la revue ERJ, European Respiratory Journal. Consulté le 18 juin 2012
  9. « Équipe rédactionnelle de la Revue des Maladies Respiratoires ». Site officiel de la Revue des Maladies Respiratoires. Consulté le 18 juin 2012.
  10. Stratégies neuroprotectrices et mécanismes de réparation du cerveau immature. Site de l'Inserm. Consulté le 18 juin 2012.
  11. (en) "Alveolar concentration of nitric oxide predicts pulmonary function deterioration in scleroderma". Site de l’International Journal of Repiratory Medecine, Thorax. Consulté le 18 juin 2012.
  12. (en) "Exhaled NO in Cystic Fibrosis: Relationships With Airway and Lung Vascular Impairments". Site de l’European Respiratory Society, ERS. Consulté le 18 juin 2012.
  13. (en) Founders of BPSOS to be presented Community Legacy Award at BPSOS Gala. Site de National Summit of Vietnamese American Leaders. Consulté le 18 juin 2012.
  14. (en) [vidéo] SOS Boat People — Rescue Mission On South China Sea — 1986 sur YouTube mise en ligne en mars 2010, archives d’un réfugié vietnamien vivant aux États-Unis. Consulté le 18 juin 2012.
  15. « Physiologie ». Site Google Books. Consulté le 18 juin 2012.
  16. « Physiologie 320 QCM » . Site Google Books. Consulté le 18 juin 2012.
  17. (en) Honglin Hu, Frédéric Batteux, Christiane Chéreau, Niloufar Kavian, Wioleta Marut, Camille Gobeaux, Didier Borderie, Anh Tuan Dinh-Xuan, Bernard Weill, Carole Nicco, « Clopidogrel protects from cell apoptosis and oxidative damage in a mouse model of renal ischaemia-reperfusion injury », The Journal of pathology, vol. 225, no 2,‎ octobre 2011, p. 265-275 (ISSN 1096-9896, PMID 21630270, DOI 10.1002/path.2916, lire en ligne)
  18. (en) Laurent Boyer, Laurent Plantier, Maylis Dagouassat, Sophie Lanone, Delphine Goven, Philippe Caramelle, François Berrehar, Stephane Kerbrat, Anh-Tuan Dinh-Xuan, Bruno Crestani, Sabine Le Gouvello, Jorge Boczkowski, « Role of nitric oxide synthases in elastase-induced emphysema », Laboratory investigation; a journal of technical methods and pathology, vol. 91, no 3,‎ mars 2011, p. 353-362 (ISSN 1530-0307, PMID 20956973, DOI 10.1038/labinvest.2010.169, lire en ligne)
  19. (en) S Duong-Quy, P Dao, T Hua-Huy, C Guilluy, P Pacaud, A T Dinh-Xuan, « Increased Rho-kinase expression and activity and pulmonary endothelial dysfunction in smokers with normal lung function », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 37, no 2,‎ février 2011, p. 349-355 (ISSN 1399-3003, PMID 20530044, DOI 10.1183/09031936.00056610, lire en ligne)
  20. (en) Thong Hua-Huy, Kiet Phong Tiev, Christiane Chéreau, Sy Duong-Quy, Jean Cabane, Anh Tuan Dinh-Xuan, « Increased alveolar concentration of nitric oxide is related to serum-induced lung fibroblast proliferation in patients with systemic sclerosis », The Journal of rheumatology, vol. 37, no 8,‎ 1er août 2010, p. 1680-1687 (ISSN 0315-162X, PMID 20595271, DOI 10.3899/jrheum.090915, lire en ligne)
  21. (en) V Brusasco, A T Dinh-Xuan, « Stereology: a bridge to a better understanding of lung structure and function », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 3,‎ mars 2010, p. 477-478 (ISSN 1399-3003, PMID 20190328, DOI 10.1183/09031936.00005710, lire en ligne)
  22. (en) R Mounier, C Adrie, A Français, M Garrouste-Orgeas, C Cheval, B Allaouchiche, S Jamali, A T Dinh-Xuan, D Goldgran-Toledano, Y Cohen, E Azoulay, J-F Timsit, J-D Ricard, « Study of prone positioning to reduce ventilator-associated pneumonia in hypoxaemic patients », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 4,‎ avril 2010, p. 795-804 (ISSN 1399-3003, PMID 19741030, DOI 10.1183/09031936.00057509, lire en ligne)
  23. (en) M Gilson, D Zerkak, J Wipff, D Dusser, A T Dinh-Xuan, V Abitbol, S Chaussade, P Legmann, A Kahan, Y Allanore, « Prognostic factors for lung function in systemic sclerosis: prospective study of 105 cases », The European respiratory journal: official journal of the European Society for Clinical Respiratory Physiology, vol. 35, no 1,‎ janvier 2010, p. 112-117 (ISSN 1399-3003, PMID 19541715, DOI 10.1183/09031936.00060209, lire en ligne)