Anguillule des céréales et des bulbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ditylenchus dipsaci est une espèce de nématodes (vers ronds) de la famille des Anguinidae, très commun en Europe.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Anguillula dipsaci Kuhn, 1857
  • Anguillula dipsaci (Kühn) Gerv. et. v. Ben., 1859
  • Tylenchus dipsaci (Kühn) Bastian, 1865
  • Anguillula devastatrix Kühn, 1868
  • Anguillula secale Nitschke, 1868
  • Anguillula putrefaciens Kühn, 1877
  • Tylenchus havensteini Kühn, 1881
  • Tylenchus hyacinthi Prillieux, 1881
  • Tylenchus alii Beijerinck, 1883
  • Tylenchus devastatrix Ritzema Bos, 1888
  • Ditylenchus phloxidis Kirianova, 1951
  • Ditylenchus fragariae Kirianova, 1951

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Anguillule des céréales et des bulbes[1],
  • Anguillule des tiges[1]
  • Anguillule des tiges et des bulbes
  • Nématode du collet.

Description[modifier | modifier le code]

Ce ver rond mesure de 1 à 2 mm de long.

Comportement[modifier | modifier le code]

Il peut persister dans le sol à l’état de vie ralentie pendant plusieurs années (10 ans ?). Ils peuvent également survivre au dessèchement pendant longtemps. Des scientifiques ont pu mettre en évidence que cette espèces a pu survivre pendant vingt ans dans une masse d'ouate de coton sèche.

Les hôtes sont plus d’un millier de plantes, mais principalement :

Distribution[modifier | modifier le code]

Ditylenchus dipsaci est présent, sous la forme de races biologiques très diversifiées, dans la plupart des régions tempérées du monde, notamment en Europe, dans le bassin méditerranéen, en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique du Nord et en Afrique australe, ainsi qu'en Asie et en Océanie, mais ne se rencontre pas généralement dans les régions tropicales[2].

Dégâts[modifier | modifier le code]

Ditylenchus dipsaci est l'un des nématodes parasites des plantes parmi les plus dévastateurs[3]. En cas d'infestation par Ditylenchus dipsaci, les cultures peuvent être détruites de 60 à 80 %[3]. Les conditions environnementales favorables au développement de Ditylenchus dipsaci sont une température comprise entre 15 et 20 °C et une humidité suffisante pour permettre ses mouvements[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Derwent, Thesaurus of agricultural organisms: pests, weeds and diseases, Volume 1. Derwent Publications, Ltd. Éditions CRC Press, 1990. 1529 pages. ISBN 0412372908, 9780412372902. Rechercher dans le document numérisé
  2. (en) Ditylenchus dipsaci, Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP).
  3. a et b (en) « Ditylenchus dipsaci (Kühn, 1857) Filipjev, 1936 », Nematology lab, université du Nebraska à Lincoln (consulté en 16août 2013).
  4. (en) George B. Lucas, C. Lee Campbell et Leon T. Lucas, Introduction to Plant Disease: Identification and Management, Massachusetts, Kluwer Academic Publishers,‎ 2001, 2e éd. (ISBN 0-442-00578-4), p. 150-151.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]