Anguienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anguienne
L'Anguienne à Fontgrave (Angoulême)
L'Anguienne à Fontgrave (Angoulême)
Caractéristiques
Longueur 13,4 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Charente
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source principale le Boisseau
· Localisation Dirac
· Altitude 117 m
· Coordonnées 45° 36′ 25″ N 0° 15′ 50″ E / 45.60694, 0.2639 (Source principale - Anguienne)  
Confluence île aux Vaches
· Localisation Angoulême
· Altitude 32 m
· Coordonnées 45° 39′ 20″ N 0° 08′ 29″ E / 45.6556, 0.14139 (Confluence - Anguienne)  
Se jette dans la Charente
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Charente
Principales villes Angoulême

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

L'Anguienne est un ruisseau du sud-ouest de la France et un affluent gauche de la Charente. Elle arrose le département de la Charente, dans la région Poitou-Charentes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source à une vingtaine de kilomètres à l'est d'Angoulême et coule vers l'ouest-nord-ouest. Elle rejoint la Charente dont elle est un affluent rive gauche, à Angoulême. Sa longueur est de 13,4 km[1].

Elle passe au pied du château de la Tranchade, au moulin du Got, au pied du logis d'Hurtebise, et au Lion de Saint-Marc dans la commune de Soyaux. L'imposant viaduc de la rocade d’Angoulême (D.1000) enjambe la vallée depuis 2005. La vallée encaissée, à parois calcaires de type crétacé couvertes de buis et de chênes, est protégée.

L'Anguienne est canalisée dans la commune d'Angoulême ; au Petit Fresquet et à Fontgrave, on peut la voir encore, mais elle disparaît au Pont de Vars (dès la petite rocade - voie de l'Europe), Saint-Martin et Sillac (pont de Véchillot). Elle réapparaît entre le moulin des Dames et son embouchure à l'île aux Vaches. Sa vallée sépare le plateau d'Angoulême de celui de Ma Campagne.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes sont de Enguena vers 1150, in ripperia de Enguena et in riparia Enguene vers 1300[2].

Affluent[modifier | modifier le code]

L'Anguienne n'a pas d'affluent contributeur connu[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

L'Anguienne prend sa source à Dirac, traverse - de l'amont vers l'aval - les communes de Garat et Soyaux pour confluer à Angoulême[1].

Soit en termes de cantons, l'Anguienne prend sa source dans le canton de Soyaux et conflue dans le Canton d'Angoulême-Nord.

Protection[modifier | modifier le code]

Sa vallée, comme celle des Eaux-Claires, est classée Natura 2000[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Anguienne (R2340500) », consultée le 18 avril 2011
  2. Jacques Duguet, Noms de lieux des Charentes, éd. Bonneton,‎ 1995, 232 p. (ISBN 2-86253-185-5, présentation en ligne), p. 54
  3. Fiche Natura 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Système d'information sur l'eau du bassin Adour Garonne, « L'Anguienne »,‎ 2007 (consulté le 23 avril 2012)