Angizia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Angizia

Pays d'origine Autriche
Genre musical Avant-garde metal
Années actives 1994 - ?
Labels Napalm Records
Black Rose Productions
Medium Theater
Site officiel www.angizia.com
Composition du groupe
Membres Michael Haas - Chant
Irene Denner - Vocals
Marion Entwich - Piano
Rainer Guggenberger - Chant
Emmerich Haimer - Guitare
Jochen Stock - Guitare, Basse
Moritz Neuner - Percussions
Anciens membres Cedric Müller - Piano
Jürgen Prokesch - Basse, Guitare
Christof Niederwieser - Chant

Angizia est un groupe d'avant-garde metal, créé en 1994 à Vienne (Autriche) par Michael Haas (alias Engelke).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé pendant quelque temps seul, Engelke, qui n'a alors que 18 ans, sort en mars 1995 une première démo, intitulée Nordheim, entouré de Cedric Müller (alias Szinonem), pianiste au conservatoire de Vienne, et Emmerich Haimer à la guitare. Elle ne sera jamais distribuée, mais son concept se retrouvera dans les productions futures du groupe. Une deuxième démo, Kissarna, suivra la même année, puis un split CD en 1996, Heidebilder, avec le groupe de black metal autrichien Amestigon (sur le label Napalm Records). Le style d'Angizia y est déjà bien défini, puisant son inspiration dans la musique baroque ou classique et dans le doom ou le black metal. Il mélange des voix féminines avec des vocaux masculins criés, un peu à la manière du gothic metal. Le piano est très présent dans les compositions, accompagné de violons, de flûtes ou d'instruments plus "exotiques" pour un groupe de metal, comme l'accordéon, le tuba ou le trombone. Le groupe a réussi à créer un style très particulier et donc assez difficile à définir.
Suivront cinq albums, les deux premiers toujours chez Napalm Records, puis chez Black Rose Productions, Medium Theater, et indépendamment pour le dernier. Après le premier album, Die Kemenaten scharlachroter Lichter sortent trois albums qui forment ce que l'on a surnommé la "trilogie russe", du fait des thèmes des chansons, qui ont trait à la Russie. Ainsi, le quatrième album 39 Jahre für den Leierkastenmann parle de la vie de quatre musiciens juifs russes de 1900 à 1939. Le groupe s'entoure pour chaque albums de nombreux musiciens et chanteurs, en plus des membres permanents.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Demos[modifier | modifier le code]

  • Nordheim (1995) (non officielle)
  • Kissarna (1995)

Sources[modifier | modifier le code]

Site Officiel
Encyclopaedia Metallum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]