Ange de Monteverde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ange de Monteverde, ou l'Ange de la résurrection, (en italien :Angelo di Monteverde ou Angelo della Resurrezione) est le nom donné à la statue de marbre d'un ange qui orne la tombe monumentale de la famille Oneto. Elle se trouve dans la grande niche XIII du portique supérieur ouest au cimetière de Staglieno de Gênes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La statue a été commandée par Francesco Oneto, président de la Banca Generale, en l'honneur des membres défunts de sa famille.

L'Ange de Monteverde est l'une des œuvres les plus connues du sculpteur italien Giulio Monteverde (it) (1837-1917), qui l'a créé, avec le tombeau en 1882, pendant sa pleine maturité.

Description[modifier | modifier le code]

L'œuvre en style néo-classique représente un ange songeur sous les traits d'une femme avec de longues ailes richement détaillées dégageant beauté est sensualité.

Parmi toutes les œuvres sculpturales représentant des anges qui décorent les tombes de la nécropole de Gênes, l'Ange de Monterverde est considéré comme l'un des points forts de la sculpture de genre.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F.Resasco, La Necropoli di Staglieno, Gênes, 1892
  • T.Crombie, The Sculptors of Staglieno, Genoese nineteenth-century funerary monuments, in Apollo 1973 n° 135
  • R.Bossaglia-M.F.Giubilei, Cadaveri eccellenti, in Arte 1982, n° 124
  • F.Sborgi (a cura di), L'Ottocento e il Novecento. Dal Neoclassicismo al Liberty, in La scultura a Genova e in Liguria. Dal Seicento al primo Novecento, Gênes, 1988
  • G.Berengo Gardin-G.Nessi Parlato, Il giardino del tempo, Pomezia, 1993
  • F.Sborgi, Staglieno e la scultura funeraria ligure tra Ottocento e Novecento, Turin, 1997
  • S.Diéguez Patao-C.Gimènez (a cura di), Arte y architectura funeraria, Dublin, Genova, Madrid (XIX-XX), Electa España, Turin, 2000
  • G.Berengo Gardin-G.Nessi Parlato, Staglieno, Giganti di marmo. Marble Giants, Tormena, 2002

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]