Ange Pleureur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Angel of the Waters, apparaissant dans l'épidode The Angels Take Manhattan

Les Anges Pleureurs (Weeping Angel) sont une race d'aliens issue de la série télévisée britannique Doctor Who. prenant le plus souvent l'apparence d'une statue d'ange, d'inspiration gothique, ayant les mains sur les yeux. Selon le personnage du Docteur, les anges étant une des races les plus anciennes de l'univers.

Description[modifier | modifier le code]

On découvre les anges pleureurs pour la première fois dans l'épisode 10 de la saison 3, Les Anges pleureurs (Blink). Lorsque d'autres être vivants les regardent, ils apparaissent sous la forme de statues de pierres représentées par un ange se voilant les yeux de ses mains, ce qui donne l'impression de pleurs. Cependant, un ange qui n'est observé par personne peut se mouvoir vers sa cible et attaquer. De cette façon, ils passent inaperçus du reste du monde et sont quasiment invulnérables sous leurs deux formes.

En règle générale, les anges envoient leurs cibles dans le passé en les touchant, ce qui provoque un flux temporel dont ils se nourrissent. Ils peuvent aussi tuer leurs cibles de façon plus classiques en leur brisant la nuque comme dans l'épisode 4 de la saison 5, Le Labyrinthe des Anges, première partie. En plus de ces pouvoirs, les anges ont la capacité d'interagir avec certains dispositifs électriques notamment les lampes, en éteignant les lumières, ils ne sont plus vus et deviennent par conséquent infiniment dangereux.

De plus, n'importe quelle image d'un ange, que ce soit une photo, une vidéo... etc, devient l'ange lui-même. Enfin, regarder un ange droit dans les yeux est très dangereux, puisqu'il peut ainsi s'intégrer dans la rétine de sa cible et s'infiltrer dans son esprit.

Un ange est très difficile à tuer, voire à arrêter. La façon, relativement, la plus simple est de pièger deux anges pour qu'ils se regardent entre eux. De ce fait il resteront sous forme de pierre pour toujours, c'est de cette façon que les protagonistes de l'épisode Les Anges pleureurs (Blink) parviendront à survivre. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils gardent leurs mains devant leurs yeux, ils ne peuvent pas prendre le risque de se regarder entre eux.

Se nourrissant de flux temporel, les anges peuvent mourir s'ils absorbent un flux corrompu, un paradoxe temporel notamment. De façon plus radicale, le onzième docteur parvient à vaincre une armée entière d'anges en inversant la gravité afin de les faire tomber dans une fissure spatio-temporelle. On y découvre des tonnes de paradoxes parallèlement au taux d'intérêt directeur.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Selon un sondage réalisé en 2007 par la BBC, auprès de 2000 lecteurs du magazine Doctor Who Adventures, les anges pleureurs sont les monstres les plus effrayants avec 55 % des votes ; le Maître et les Daleks prenant la deuxième et la troisième place avec 15 % et 4 %. Ce résultat a été obtenu alors même que les Daleks arrivent en tête dans des sondages similaires. Le rédacteur en chef de Doctor Who Adventures a notamment apprécié l’idée d’un monstre dont on peut se protéger en ne clignant pas des yeux, ce qui est à la fois simple et difficile[1]. Un autre sondage, réalisé sur une dizaine de milliers de personnes par Radio Times, désigne les anges pleureurs comme meilleurs monstres de Doctor Who avec le 49,4 % des votes (les Daleks viennent en deuxième position avec 17 % des votes)[2].

L’épisode Les Anges pleureurs (Blink) a obtenu un Prix Hugo en 2008, dans la catégorie Hugo Award for Best Dramatic Presentation, Short Form (meilleure représentation audiovisuelle en format court)[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

- Le titre "Blink", qui signifie "clignement d'yeux" fait référence aux avertissements du Docteur concernant les anges pleureurs, Don't blink. Don't even blink. Blink and you're dead. Don't turn your back, don't look away, and don't blink ǃ

  1. « Monster Hit », BBC,‎ 2007-09-12 (consulté le 2007-10-08)
  2. Paul Jones, « Doctor Who: Weeping Angels beat The Daleks to be voted fans’ favourite ever monsters », Radio Times,‎ 9 juin 2012 (consulté le 10 juin 2012)
  3. « 2008 Hugo Award Results Announced », Hugo Awards website,‎ 2008-08-09 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]