Angélique (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angélique.

Angélique

Réalisation Ariel Zeitoun
Scénario Philippe Blasband[1]
Acteurs principaux
Sociétés de production Ajoz Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre aventure
Sortie 2013
Durée 113 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Angélique[2] est un film d'aventure français en deux parties[1] réalisé par Ariel Zeitoun, sorti en 2013.

Ceci est une nouvelle adaptation d'Angélique, marquise des anges de Bernard Borderie (1964), d'après le roman Angélique d'Anne et Serge Golon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une nouvelle version des aventures d'Angélique, marquise des anges.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

La rencontre entre la romancière Anne Golon, auteur de la série Angélique et le réalisateur Ariel Zeitoun remonte à dix ans, ce dernier s'était promis de realiser un remake du film inoubliable Angélique, marquise des anges de Bernard Borderie (1964)  : « Mon attachement à ce personnage vient du fait que je voulais raconter une histoire d’amour déchirante »[5]. Le film est produit par Ajoz Films, s'associant avec la société belge Climax Films[7].

Cette nouvelle adaptation cinématographique est loin du film original puisque, selon le réalisateur, elle est plus fidèle aux livres « beaucoup plus rock’n’roll, plus violente, plus politique et plus moderne »[5] .

Audition[modifier | modifier le code]

Pour les personnages incarnés par Michèle Mercier et Robert Hossein en 1964, le réalisateur a choisi Nora Arnezeder, selon la lettre d'Écran Total révélée en juillet 2012[7], et Gérard Lanvin[5] qui avait immédiatement accepté à la lecture du scénario bien construit[8]. Quant à l'avocat jadis incarné par Jean Rochefort, il est interprété par Simon Abkarian et le personnage de Plessis-Bellières, joué par Claude Giraud, est confié à Tomer Sisley[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

La production débute le 17 septembre 2012 et dure jusqu'au 25 novembre 2012[4]. Le tournage devait avoir lieu à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, il fut cependant tourné aux Studios Barrandov à Prague en Tchéquie ainsi qu'en Autriche[9] sur une décision de Luc Besson due à un budget assez onéreux[10],[11]. L'équipe du tournage s'est finalement trouvé en novembre 2012 dans la province de Hainaut pour utiliser les châteaux d’Attre et de Belœil comme décors intérieurs et à Versailles[12],[13] pour les décors extérieurs.

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Angélique sort le 18 décembre 2013, et si le succès avait été au rendez-vous, il aurait eu droit à une suite déjà écrite par le réalisateur[5]. Il fût présenté en avant-première, le 12 novembre 2013, au Festival du film de Sarlat[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau de la France France 115 901 entrées[14] 15 janvier 2014 5

La première semaine, le film attire 70 300 spectateurs[15].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Anonyme, « Angélique marquise des anges », sur Ajoz Films,‎ 2012 (consulté le 3 février 2013).
  2. a et b Anonyme, « Casting, Angélique », sur AlloCiné,‎ 2012 (consulté le 6 décembre 2012).
  3. Anonyme, « Angélique marquise des anges », sur ADCiné.com,‎ 2012 (consulté le 4 février 2013).
  4. a, b, c, d et e (de) Anonyme, « Angélique, Marquise des anges », sur Vienna Film Commission,‎ 2012 (consulté le 14 mai 2013).
  5. a, b, c, d et e Alain Grasset, « C’est la nouvelle Angélique », sur Le Parisien,‎ 26 novembre 2012 (consulté le 4 février 2013).
  6. a, b et c Anonyme, « La sélection officielle 2013 », sur Festival du film de Sarlat,‎ septembre 2013 (consulté le 25 octobre 2013).
  7. a, b et c Anonyme, « Nora Arnezeder : la nouvelle Angélique Marquise des Anges », sur La Dépêche,‎ 5 juillet 2012 (consulté le 9 février 2013).
  8. Daniel De Belie, « Gérard Lanvin : "Notre Angélique ne s'allonge pas facilement" », sur Ciné Télé Revue,‎ 30 novembre 2012 (consulté le 4 février 2013).
  9. « Ciné Télé Revue : Angélique : le retour », Magazine,‎ novembre 2012 (lire en ligne).
  10. Jamal Henni, « La Cité du cinéma de Luc Besson à Saint-Denis peine à se remplir », sur BFM TV,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 4 février 2013).
  11. Lena Lutaud, « La Cité du cinéma, le rêve fou de Luc Besson », sur Le Figaro,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 4 février 2013).
  12. Anonyme, « On y était : sur le tournage du film "Angélique marquise des anges" », sur Elle,‎ 23 novembre 2012 (consulté le 3 février 2013).
  13. Thomas Turillon, « Gérard Lanvin et Mathieu Kassovitz tournent en Wallonie cette semaine », sur L'Avenir,‎ 20 novembre 2012 (consulté le 14 mai 2013).
  14. CBO-Boxoffice.com ; page du film "Angélique"
  15. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13739&affich=france#cible1.