Aneka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aneka

Nom Mary Sandeman
Naissance (59 ans)
Écosse, Royaume-Uni
Activité principale chanteuse
Genre musical pop, folk
Années actives 1981 - 1984
Labels Hansa International

Aneka, de son vrai nom Mary Sandeman, est une chanteuse britannique, née le en Écosse. Elle est principalement connue pour son tube Japanese Boy, sorti en 1981.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Perthshire[1], chanteuse traditionnelle gaélique et celtique, Mary Sandeman a déjà une carrière dans le Scottish Fiddle Orchestra en tant que mezzo-soprano dès les années 1980[2].

En 1981, l'auteur-compositeur Bob Heatlie et le producteur Neil Ross l'approchent pour lui présenter une maquette de chanson pop aux sonorités exotiques. Amusée, Mary Sandeman accepte de l'interpréter bien que ce ne soit pas son registre habituel. Immédiatement, ils lui expliquent alors qu'elle doit absolument changer de nom pour correspondre à la chanson, s'emparent de l'annuaire téléphonique d'Édimbourg, et y trouvent le nom d'Aneka[3],[4].

Elle enregistre un album éponyme produit par Neil Ross d’où sont tirés 4 singles Japanese boy, Little Lady , Ohh Shoby doo doo lang et I was free. Bobby Heatlie écrit les chansons de cet album. L’album est un succès en Angleterre, en Belgique, en Suède, en Suisse ainsi qu’en Allemagne et en France. Si les 45 tours Japanese boy et Little Lady sont des succès, l’album ainsi que les 45 tours suivants restent discrets sur le territoire français. Les deux premiers 45 tours édités en 1981 Japanese boy et Little Lady se retrouvent sur l’album. Pour ces deux premiers singles, deux Maxi-45 tours ont été pressés. Leurs faces B, Ae fond kiss et Chasing dreams ne seront pas repris sur l'album.

Un nouveau single sort en février 1982, Ohh Shooby doo doo lang, troisième extrait de l’album.

La même année est édité également Alister Mc Coll, un titre inédit de l’album que l’on retrouve sur le CD bootleg. La face B est un extrait de l’album I was free.

Ultérieurement, le 45 tours est réédité, cette fois avec I was free en face A, et Alister Mc Coll en face B. Toujours aucune information sur un éventuel Maxi-45 tours.

En 1983, deux 45 tours paraissent. Heart to beat et Rose, Rose I love you. Deux titres inédits de l’album, tout comme leurs faces B respectives Starshine et My Johnny (Kneels and kisses me).

En 2002, son tube Japanese Boy connait un certain revival en étant incorporé dans la bande son du jeu vidéo à succès Grand Theft Auto: Vice City[5]. En 2005, l'émission britannique Bring Back… One Hit Wonders de Justin Lee Collins lui propose de participer mais Aneka refuse[6].

Elle vit toujours en Écosse, à Ardeonaig dans le Perthshire, où elle est toujours chanteuse de folk[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mary Sandeman, Obituaries - Pat Sandeman, The Killin News, Issue 91, p. 24.
  2. Scottish Fiddle Orchestra, History, sfo.org, (page consultée le 3 mars 2013).
  3. Peter Robertson, I miss my Japanese Boy but it was fun while it lasted, Daily Record (Glasgow), 18 août 2011.
  4. Colin Larkin, The Guinness encyclopedia of popular music, Volume 1, Guinness Pub., 1995, p. 150.
  5. a et b Croft house looks a hit, The Press and Journal, 19 septembre 2008, (page consultée le 3 mars 2013).
  6. Michael Anderson, The Ultimate 80's Music Book, lulu.com, 2008, p. 10.

Liens externes[modifier | modifier le code]