Andy Hug

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andy Hug 1996 K-1 World Grand Prix

Andy Hug (né le 7 septembre 1964 à Zurich, Suisse - mort le 24 août 2000 d'une leucémie) était un champion de kickboxing suisse, qui possède l'un des plus beaux palmarès de la discipline.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andy Hug perd son père Arthur Hug très tôt. Son père, inconnu jusque-là pour son fils (car il ne l'a jamais réellement vu) était légionnaire; il est décédé en Thaïlande. Andy Hug commence les arts martiaux à l'âge de 10 ans et devient champion national de karaté Kyokushinkai à 17 ans. Il emporte le titre européen dans cette discipline à 19 ans puis parvint, à 22 ans, en finale du titre mondial au Japon. Il s'incline devant Shokei Matsui mais sa prestation impressionne les Japonais.

En 1992, il passe du karaté Kyokushinkai au karaté Seïdokaikan et devient champion du monde dans cette discipline.

En 1993, il se tourne vers le muay thaï. Il remporte le titre mondial contre le Hollandais Van Esdonk en 1994.

1995 est une année noire pour lui : il subit deux défaites par KO, mais il bat Le Banner en décembre à Nagoya.

Mais c'est en 1996 que sa carrière prend un virage décisif avec une participation époustouflante au grand tournoi japonais le K-1. Mike Bernardo, "Stan The Man", Masaaki Satake, Musashi et Peter Aerts et remporte la finale en battant Bernardo. Cette même année il prend la ceinture mondiale WMTC des super-lourds à Stan Longédinis ("Stan The Man").

En 1998, il récidive dans le K-1 mais Peter Aerts, arrivé plus frais que lui en finale, le bat par K.O. Il espérait que la session 2000 de ce tournoi lui permettrait de terminer en beauté sa carrière en remportant la finale une seconde fois.

Les Japonais l'admiraient beaucoup, au point de lui avoir conféré le titre honorifique de « Samouraï. »

Il meurt le 24 août 2000 à la suite d'une leucémie et avait une femme et un fils. Cette leucémie foudroyante bouleversa le k-1 et le monde des arts-martiaux, de nombreux hommages lui ont été consacrés.

Aujourd'hui encore, Andy Hug reste l'un des meilleurs karateka dans le monde connu et reconnu ; il est une source d'inspiration et un modèle de réussite pour tous les karateka dans le monde.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Andy Hug totalise 48 combats dans les règles du K-1. Il compte 38 victoires (dont 22 KO) contre 9 défaites (dont 6 KO) et 1 nul.

Ses 38 victoires[modifier | modifier le code]

Andy Hug.

Andy Hug a été défait par des adversaires de premier plan, hormis une défaite surprise contre l'Américain Patrick Smith en 1994. Ses tombeurs sont Mike Bernardo, Ernesto Hoost, Peter Aerts, Francisco Filho.

Liens externes[modifier | modifier le code]