Andrzej Munk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andrzej Munk

Description de l'image  Andrzej Munk.jpg.
Naissance
Cracovie (Pologne)
Nationalité Drapeau de la Pologne Polonais
Décès (à 40 ans)
Łowicz (Pologne)
Profession Réalisateur
Films notables La Passagère

Andrzej Munk est un réalisateur polonais né à Cracovie le , et décédé à Łowicz le pendant le tournage de son dernier film La Passagère. Il est l'un des trois cinéastes les plus importants de l'école polonaise d'après-guerre avec Wajda et Kawalerowicz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit et d’architecture, Andrzej Munk entre à l’institut du cinéma de Łódź. Il en sort en 1950, avec un diplôme d’opérateur et de mise en scène. Jusqu’en 1956, il ne réalise que des films documentaires. Il se tourne ensuite vers la fiction avec un premier film Człowiek na torze (Un Homme sur la voie) dans lequel il s’inscrit en porte à faux contre le formalisme des idéologies. Avec Wajda, Has, Kutz ou encore Kawalerowicz, Andrzej Munk est considéré comme l’un des leaders de la nouvelle génération de cinéastes polonais - une génération de cinéastes à peine guérie des stigmates du stalinisme, en quête d’un nouveau langage humaniste, purgé du carcan de l’endoctrinement et du slogan manichéen.

Munk meurt dans un accident de voiture en 1961, en plein tournage de La Passagère. Ce film sera achevé en 1963 par un de ses amis et collaborateur, le réalisateur Witold Lesiewicz.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Moullet, Andrzej Munk, Cahiers du cinéma, février 1965.
  • Henri Dumolié, Dimensions socialistes dans l'oeuvre d'Andrzej Munk, Études cinématographiques, no 22, 1965.

Lien externe[modifier | modifier le code]