Andronic II de Trébizonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andronic.

Andronic II de Trébizonde (en grec ΄ Μέγας Κομνηνός de Ανδρόνικος Β ; né en 1240, mort en 1266) fut empereur de Trébizonde de 1263 à 1266. Il était le fils ainé de Manuel Ier et de sa première épouse, Anna Xylaloe, une femme noble de Trébizonde.

Pendant les trois années du règne d’Andronic, Trébizonde a continué de s’épanouir en tant qu'important carrefour marchand. Mais son règne fut surtout marqué par la perte de Sinope, conquise sous le règne de son père. Avec cette perte, il a perdu son dernier espoir de reconquête de Constantinople et a cessé d’empiéter sur les affaires de l’Empire byzantin.

Selon Jakob Philipp Fallmerayer, la souveraineté féodale mongole sur l’empire, qui débuta sous le règne de Manuel Ier, finit en 1265 avec la mort d’Houlagou Khan, mais cette théorie est contestée et probablement incorrecte car les Mongols continuent à intervenir dans les affaires de l’Empire de Trébizonde après la mort d’Houlagou. À la mort d’Andronic, c’est son demi-frère George qui lui succède.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) W. Miller, Trebizond: The Last Greek Empire of the Byzantine Era, Chicago, 1926.
  • (de) Jakob Philipp Fallmerayer Geschichte des Kaiserthums von Trapezunt, Munich, 1827 [lire sur Google Livres].