Andrew Ridgeley (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andrew Ridgeley

Nom de naissance Andrew John Ridgeley
Naissance 26 janvier 1963 (51 ans)
Windlesham, Surrey, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien, producteur
Genre musical Pop, rock
Instruments Guitare
Années actives 1981-1990
Labels Columbia/Epic, Innervision

Andrew John Ridgeley (né le 26 janvier 1963 dans le Surrey, en Angleterre) est un chanteur de pop, guitariste et environnementaliste anglais. Il a été membre, avec George Michael, du célèbre groupe de pop des années 1980, Wham!.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Ridgeley est né à Windlesham dans le comté de Surrey, de Jennipher et Albert Ridgeley. Sa mère était d'origine anglaise et son père égypto-italien. Le jeune Andrew a donc grandi à Bushey dans le Hertfordshire, et été scolarisé à la Bushey Meads School durant son adolescence. Jennipher Ridgeley, quant à elle, était institutrice à l'école primaire Bushey Heath Primary et son père travaillait pour Canon[réf. souhaitée].

Lorsque George Michael s'inscrit à l'école, Ridgeley se porte volontaire pour le prendre sous son aile.[réf. souhaitée] Après des années passées à jouer dans différents groupes musicaux, Michael et Ridgeley forment Wham!. Ils sillonnent ensuite les maisons de disques avec une cassette d'enregistrements de dix minutes et signent finalement avec Innervision Records. Selon le livre écrit par le manager de Wham!, (« I'm coming to take you to lunch ») le groupe quitte Innervision après leur premier album et signe avec la CBS.

De Wham! à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Wham! a connu un véritable succès dans le monde entier entre 1982 et 1986. Le duo a fait ses débuts aux États-Unis dans l'émission de Dick Clark, American Bandstand, et après la séparation du groupe fin 1986, Ridgeley s'installe à Monaco et se voue avoir une passion pour la course automobile, plus particulièrement pour la Formule 3. Rencontrant peu de succès, Andrew Ridgeley s'installe à Los Angeles en espérant poursuivre une carrière d'acteur. Puis, il revint définitivement en Angleterre en 1990.

CBS Records (qui deviendra plus tard Sony Music), a eu le choix de publier les albums solo de George Michael et d'Andrew Ridgeley après avoir collaboré avec eux au temps de Wham!. On peut donc retrouver l'album de Ridgeley composé de guitare et de batterie intitulé « Son of Albert », sorti en 1990. C'est son frère, Paul – percussionniste occasionnel pour Bananarama – qui joue de la batterie sur son album. Les deux singles inclus dans l'album de Ridgeley furent « Shake » et « Red Dress ». CBS laisse passer la possibilité d'un deuxième opus. Et selon certain témoignages, Ridgeley reste encore actif dans la musique, malgré sa retraite, en écrivant sous divers pseudonymes[réf. souhaitée].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Ridgeley vit aujourd'hui près de Wadebridge en Cornouailles, Royaume-Uni, dans une propriété restaurée du XVe siècle avec sa compagne Keren Woodward[1] du groupe pop Bananarama. Il passe la majorité de son temps libre à jouer au golf et est d'ailleurs un membre important du club local. Ridgeley est supporter du club de football de Queens Park Rangers, même si le quartier dans lequel il a grandi est davantage proche du club de Watford.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daily Mail, « A Young Gun no longer: Wham! star Andrew Ridgeley faces up to bald truth of middle age », sur Daily Mail.com,‎ 28 septembre 2009 (consulté le 16 septembre 2010).