Andreu Martín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martín.

Andreu Martín

Description de cette image, également commentée ci-après

Andreu Martín à Madrid en juin 2009.

Nom de naissance Andrés Martín Farrero
Autres noms Marti Sarroca, Kenneth Cross
Activités Romancier, bédéiste, scénariste, journaliste
Naissance 9 mai 1949 (65 ans)
Barcelone, Drapeau de l'Espagne Espagne
Langue d'écriture Catalan et castillan
Genres Roman policier, Bande dessinée, Littérature d'enfance et de jeunesse
Distinctions Prix national de Littérature infantile et juvénile (1989)

Œuvres principales

No pidas sardinas fuera de temporada (No demanis llobarro fora de temporada)

Andrés Martín Farrero, dit Andreu Martín, né à Barcelone le 9 mai 1949, est un romancier, bédéiste et scénariste espagnol d'origine catalane. Connu en Espagne pour ses bandes dessinées, il l'est surtout en France pour ses romans noirs parus en Série noire et pour la série des Flanagan, romans jeunesse écrits en collaboration avec Jaume Ribera (es).

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en Psychologie de l'Université de Barcelone en 1971, il n'exercera jamais dans ce domaine au profit de l'écriture de scénario de bandes dessinées. Dès 1965, il imagine, avec Edmond Ripoll aux dessins, la série de science-fiction Fantasia S.A., parue en français sous le titre Fantasia et Cie dans les dix premiers numéros de la revue Antarès. Pour le marché allemand, il crée, avec le dessinateur Suso, la série Dave Wheeler, publiée en France dans la revue Yataca. En 1983, il collabore avec Josep Gual pour Jeff Blake, el Hombre de Pinkerton.

Outre son activité de bédéiste, Martín se fait un nom dès 1969 dans la littérature d'enfance et de jeunesse avec Vampire malgré moi (1969), et plus tard avec La Sardine (1989), ce dernier roman amorçant la série de l'adolescent détective Flanagan, son personnage le plus célèbre, dont les aventures ont été traduites en plusieurs langues.

À partir de la fin des années 1970, Andreu Martín publie un grand nombre de romans policiers, dont Prothèse, L'Amour de l'art, Barcelona Connection. Il y aborde des thèmes peu courants dans la littérature ibérique, notamment l'homosexualité dans Un homme peut en cacher un autre. Il contribue ainsi à la création et au développement du roman policier espagnol moderne aux côtés de Manuel Vázquez Montalbán et Francisco González Ledesma. Il participe aussi à différentes revues espagnoles et françaises : Métropole, Cambio 16, El Jueves...

Homme de théâtre et fin dialoguiste, il est l'auteur de trois pièces pour la scène et touche à l'occasion au cinéma. Il est le scénariste de deux films réalisés par Fernando Colomo (en) : Estoy en crisis (1982) et Le Chevalier du dragon (1985). Il adapte également son roman Barcelona Connection pour le réalisateur Miguel Iglesias (pt) et contribue à des séries télévisées espagnoles.

Époux de la dessinatrice argentine Mariel Soria, il réside à Barcelone.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Signés Andreu Martín[modifier | modifier le code]

  • Aprende y calla (1979)
  • El Signor Capone no está en casa (1979)
  • Pròtesis (1979)
    Publié en français sous le titre Prothèse, Paris, Gallimard, Série noire no 2360, 1994
  • A navajazos (1980)
  • La otra gota de agua (1981)
  • Por amor al arte (1982)
    Publié en français sous le titre Pour l'amour de l'art, Paris, Le Mascaret, 1988 ; réédition, Paris, 10/18 no 2486, 1994
  • Si es no es, (1983)
    Publié en français sous le titre Un homme peut en cacher un autre, Paris, Seuil, 1995 ; réédition, Paris, Seuil, Points no 245, 1996
  • El caballo y el mono (1984)
  • Amores que matan, ¿y qué? (1984)
  • El día menos pensado (1986)
    Publié en français sous le titre Un de ces jours, Paris, Éditions Caribéiennes, coll. Negro Polar, 2004
  • Crimenes de aficionado (1987)
  • Història de mort (1988)
  • Barcelona Connection (1988)
    Publié en français sous le titre Barcelona Connection, Paris, Gallimard, Série noire no 2499, 1998
  • A martillazos (1988)
  • El que persigue al ladrón (1988)
  • Cuidados intensivos (1989)
  • Deixeu-me en pau (1989)
  • Lo que más quieras (1990)
  • Jesús a l'infern (1990)
    Publié en français sous le titre Jésus aux enfers, Paris, Gallimard, Série noire no 2436, 1996
  • El hombre de la navaja (1992)
    Publié en français sous le titre L'Homme au rasoir, Paris, Gallimard, Série noire no 2634, 2001
  • La camisa del revés (1992)
  • Per el amor de Dios (1994)
  • Jugar a matar (1995)
  • Fantasmes quotidians (1996)
  • Muts i a la gàbia - El Poulpe (1998)
    Publié en français sous le titre Le Poulpe : Vainqueurs et cons vaincus, Paris, Éditions Baleine, coll. Le Poulpe no 144, 1999 ; réédition, Paris, Librio no 501, 2001
  • Bellíssimas personas (2000)
    Publié en français sous le titre Bien sous tous rapports, Paris, Gallimard, Série noire no 2727, 2005
  • Juez i parte (2002)
  • Los Miedos de la ciudad sin miedo (2002)
  • Conejo con caracoles (2002)
  • Corpus Delicti (2002)
  • Asalto a la Virreina (2004)
  • Con los Muertos no se juega (2005)
  • La Clave de las Llaves (2005)
  • Impunidad (2005) — en collaboration avec Veronica Vila-San-Juan
  • La Monja que perdio la cabeza (2006)
  • Piel de policia (2006)
  • El blues del detectiu immortal (2006)
  • El blues de la setmana més negra (2007) (ISBN 978-8-423-68776-3)
  • Si hay que matar, se mata (2007) (ISBN 978-8-493-72837-3)
  • De todo corazon (2007) (ISBN 978-8-497-63562-2)
  • Barcelona tràgica (2009) (ISBN 978-8-493-66016-1)
  • El blues de la ciudad inverosimil (2009) (ISBN 978-8-423-69331-3)
  • El blues d'una sola baldosa (2009) (ISBN 978-8-423-69499-0)
  • El com del crim (2011) (ISBN 978-8-466-41178-3)

Signé Marti Sarroca[modifier | modifier le code]

  • La Chica que lo ensenaba todo (1987)

Signé Kenneth Cross[modifier | modifier le code]

  • Guerra ciega (2003)

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

Série Flanagan[modifier | modifier le code]

  • No demanis llobarro fora de temporada (1987)
    Publié en français sous le titre La Sardine, Paris, Hachette, coll. Bibliothèque verte no 806, 1990
  • Tots els detectius es diuen Flanagan (1990)
    Publié en français sous le titre Tous les détectives s'appellent Flanagan, Paris, Gallimard, Page Noire, 1995 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. Page noire no 20, 1998
  • No te'n rentis les mans, Flanagan (1993)
  • Flanagan de luxe (1994)
    Publié en français sous le titre Flanagan de luxe, Paris, Gallimard, coll. Page noire, 1997 ; réédition, Paris Gallimard, coll. Page noire no 21, 1998
  • Alfagann és Flanagan (1994)
    Publié en français sous le titre Alfagann c'est Flanagan, Paris, Gallimard, coll. Page noire no 28, 1998
  • Flanagan Blues Band (1996)
    Publié en français sous le titre Enfer et Flanagan, Paris, Gallimard, coll. Scripto, 2004
  • Flanagan 007 (1997)
  • Només Flanagan (2000)
  • Els vampirs no creuen en Flanagans (2002)
  • El diari vermell d'en Flanagan (2004)
  • Jo tampoc em dic Flanagan (2005)
  • Flanagan Flashback (2009)

Autres romans jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Terrible poción (1969)
  • Yo también fui vampiro (1969)
  • La maldición del brujo (1969)
  • Cómo crear un fantasma (1969)
  • Mi mejor amigo (1969)
  • El gran corazón de Moira (1969)
  • El mundo invisible (1969)
  • Tiempo de sobra para idear (1969)
  • En la piel de otro (1969)
  • Su segunda vida (1969)
  • Vampiro a mi pesar (1992)
    Publié en français sous le titre Vampire malgré moi, Paris, Gallimard, Folio junior no 978, 2001
  • El viejo que jugaba a matar indios (1998)
    Publié en français sous le titre Lieux du crime, Paris, Flammarion, Castor poche no 649, 1998

Référence[modifier | modifier le code]

Prix et Distinctions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]