Andreas Hadik von Futak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andreas Hadik von Futak
Image illustrative de l'article Andreas Hadik von Futak

Naissance
Kőszeg (Hongrie)
Décès (à 76 ans)
Vienne (Autriche)
Origine Drapeau de l'Autriche Archiduché d’Autriche
Grade Maréchal

Andreas Hadik von Futak, en allemand : Andreas Reichsgraf von Hadik Futak ; hongrois : Futaki András Hadik gróf ; slovaque : maršal Andrej Hadík (né le à Kőszeg (Hongrie), mort le à Vienne), comte de Futak, était un général austro-hongrois commandant, sous les ordres du prince Charles-Alexandre de Lorraine, d'un corps d'armée autrichien pendant la guerre de Sept Ans. Il a été gouverneur de Galicie et Lodomérie de janvier à juin 1774. Il est le père de Károly József Hadik.

De famille noble hongroise, à l'âge de 20 ans, Hadik se porte volontaire dans le régiment de hussards de Ghilányi. À 22 ans, il reçoit le rang d'officier et devient le porte-étendard dans l'armée autrichienne, dans le régiment de hussards sous les ordres de Dessewffy. Il combat pendant la guerre de Succession de Pologne (1733-1738) et la guerre russo-turque de 1737-1739. Il est promu capitaine en 1738.

Pendant la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748), s'appuyant sur l'excellente formation de sa cavalerie légère de hussards, il acquiert la célébrité pour ses attaques surprises contre les Prussiens à Neisse (Nysa, en Pologne) et il est promu lieutenant-colonel. En 1744 il a obtient le grade de colonel, commandant de son régiment de hussards. Vers la fin de la guerre en 1747, il atteint le grade de général, commandant d'une brigade de cavalerie.

Au début de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Hadik est l'auteur de l'action la plus fameuse de l'histoire des hussards. Alors que Frédéric II est en marche vers le sud avec sa puissante armée, le général hongrois avec moins de 5 000 cavaliers, contourne les Prussiens et s'empare de Berlin. La capitale est rendue aux Prussiens en échange d'une rançon de 200 000 thalers. Pour cet exploit, Hadik est promu au rang de maréchal.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :