Andreas Eschbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andreas Eschbach

Description de cette image, également commentée ci-après

Andreas Eschbach en 2004

Activités Romancier, nouvelliste
Naissance (54 ans)
Ulm, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Langue d'écriture Allemand
Genres Science-fiction, fantasy
Distinctions Prix allemand de science-fiction
Fantastic Award

Œuvres principales

Andreas Eschbach, né à Ulm le , est considéré comme l'un des écrivains majeurs de la science-fiction allemande et l'un des rares à avoir été traduit dans plusieurs langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Malgré des premiers écrits à l'âge de onze ans, Andreas Eschbach fait des études « classiques » dans le domaine aérospatial à l'université technologique de Stuttgart avant de travailler dans cette ville, comme développeur en informatique, puis comme cadre dans une entreprise de conseil.

Sa première publication professionnelle est une nouvelle, Poupées, qui sort en 1991 dans le magazine informatique allemand C't. Son premier roman, Des milliards de tapis de cheveux, publié en 1995, rencontre un grand succès qui lance sa carrière et lui permet de vivre de sa plume. Traduit entre autres en français, tchèque, italien, polonais, espagnol et anglais, ce livre lui vaut une renommée internationale. En 2001, son troisième roman, Jésus video (1998), est adapté en téléfilm qui vaut à la chaîne allemande qui le diffuse des records d'audience, malgré sa piètre qualité. Le roman Mille milliards de dollars (2001) a fait l'objet d'une adaptation pour la radio allemande en 2003.

Andreas Eschbach vit depuis 2003 en Bretagne avec sa femme Marianne. Il est l'un des rares écrivains allemands à vulgariser l'écriture par le biais de séminaires et d'ateliers, en particulier à l'Académie fédérale d'éducation culturelle de Wolfenbüttel. Il publie par ailleurs des romans destinés à la jeunesse.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les thèmes abordés par Andreas Eschbach sont le voyage dans le temps (boucle temporelle dans Jésus Vidéo), l'influence de la technologie sur l'humanité (cyborg dans Le dernier de son espèce), les mondes parallèles dans le présent ou un futur proche (fiction économique dans Mille milliards de dollars, politique dans Station solaire), la galaxie colonisée (organisation socio-politique dans Des milliards de tapis de cheveux, recherche de la planète-mère dans Kwest).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Œuvre d'Andreas Eschbach.

Romans[modifier | modifier le code]

Romans destinés à la jeunesse[modifier | modifier le code]

Série Projet Mars[modifier | modifier le code]

  1. Le Projet Mars, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2004 ((de) Das ferne Leuchten, 2001), trad. Claire Duval (ISBN 2-84172-274-0)
  2. Les Tours bleues, L'Atalante, coll. Le Maedre, 2006 ((de) Die blauen Türme, 2005), trad. Joséphine Bernhardt (ISBN 978-2841723492)
  3. Les Grottes de verre, L'Atalante, coll. Le Maedre, 2007 ((de) Die gläsernen Höhlen, 2006), trad. Joséphine Bernhardt (ISBN 978-2841723874)
  4. (de) Die steinernen Schatten, 2007 (ISBN 978-3-401-06060-6)
  5. (de) Die schlafenden Hüter, 2008 (ISBN 978-3-401-06061-3)

Série Le Sanctuaire[modifier | modifier le code]

  1. Black*Out, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2011 ((de) Black*Out, 2010), trad. Pascale Hervieux (ISBN 978-2-84172-555-7)
  2. Hide*Out - Le Sanctuaire, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2012 ((de) Hide*Out, 2011), trad. Pascale Hervieux (ISBN 978-284172-604-2)
  3. Time*Out, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2014 ((de) Time*Out, 2012), trad. Pascale Hervieux (ISBN 978-284172-662-2)

Nouvelles sélectionnées[modifier | modifier le code]

  • Poupées (Dolls, 1991)
  • Les merveilles de l'Univers (Die Wunder des Universums, 1997)
  • Pourquoi il fallait qu'il pleuve le jour de l'éclipse (Warum es während des Sonnenfinsternis regnen mußte, 1999)
  • Au-delà des montagnes (Jenseits der Berge, 1999)
  • La redécouverte (Die Wiederentdeckung, 2000)
  • Le semeur de cauchemar (Der Alptraummann, 2000)
  • Ordures quantiques (Quantenmüll, 2004)
  • Un trillion d'euros (Eine Trillion Euro, 2004)

Autres publications[modifier | modifier le code]

Série Perry Rhodan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Perry Rhodan.
  • (de) Der Gesang der Stille, 1998
    vol. 1935
  • (de) Die Rückkehr, 2005
    vol. 2295
  • (de) Die Falle von Dhogar, 2009
    vol. 2503
  • (de) Ein unbedeutender Mann, 2011
    vol. 2614
  • (de) Der Techno-Mond, 2013
    vol. 2700

Essai[modifier | modifier le code]

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :