Andreas Armsdorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andreas Armsdorff

Description de cette image, également commentée ci-après

L'église Reglerkirche à Erfurt vers 1900, où Armsdorff a été titulaire des orgues.

Naissance 9 septembre 1670
Mühlberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 31 décembre 1699 (à 29 ans)
Erfurt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, organiste

Andreas Armsdorff (né le 9 septembre 1670 à Mühlberg (de) près de Gotha, et décédé le 31 décembre 1699 à Erfurt) est un organiste et compositeur allemand de la période baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la musique et le droit. Il est titulaire de plusieurs orgues à Erfurt, successivement à la Reglerkirche (de), à l'église Saint-André et à la Kaufmannskirche (de).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son œuvre est peu abondante, notamment en raison de sa mort précoce. Elle comporte des pièces de musique de chambre, des chorals-préludes très populaires à son époque à en juger par les nombreuses copie de ces pièces en Allemagne à cette époque.

Peu de ses œuvres sont parvenues jusqu'à nous. Allein Gott in der Höh sei Her est un trio où la ligne mélodique en canon est basée sur un tonalité différente de la celle de base jouée à la pédale. Allein zu dir, Herr Jesu Christ est l'exemple de la ligne mélodique en forme choral.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Elf Orgelchorale des siebzehnten Jahrhundrets, ed. F. Dietrich (Kassel, 1932) ;
  • Jahrhundrets, ed. H. Keller (Leipzig, 1937) ;
  • Orgelchorale um Joh. Seb. Bach, ed. G. Frotscher (Leipzig, 1937).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. S. Sharp, Armsdorff, Andreas, The New Grove Dictionary of Music and Musicians. 2nd ed., 2001, p. 599 ;
  • F. Dietrich, Geschichte des deutschen Orgelchorals im 17 Jahrhundert (Kassel, 1832) ;
  • J. Adlung, Anleitung zu der musikalischen Gelahrtheit (Erfurt, 1758/ R1953, 2/1783) ;
  • W. Apel Geschichte der Orgel- und Klaviermusic bis 1700 (Kassel, 1967; Eng. Trans., rev. 1972) ;
  • G.B. Sharp, Armsdorff, Andreas, Grove Music Online ed. L.Macy (Accessed 2009-02-20)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]