Andrea di Bonaiuto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fresque de la chapelle des Espagnols, Santa Maria Novella, Florence
Triomphe de saint Thomas détail (Averroès)

Andrea di Bonaiuto ou Andrea Bonaiuti ou même Andrea da Firenze (Florence, seconde moitié du XIVe siècle – ?? ) est un peintre italien de l'école florentine qui a été actif entre 1343 et 1377.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vers 1365, Andrea di Bonaiuto exécute son chef-d'œuvre le cycle des fresques de la salle capitulaire du couvent de l'église de Santa Maria Novella, appelé ensuite Cappellone degli Spagnoli[1], commandé comme œuvre de propagande et de renforcement idéologique des ordres dominicains.

On lui attribue, par ailleurs, un triptyque à l'église Santa Maria del Carmine et une autre œuvre conservée à l'Historical Society de New York, et, selon l'historien de l'art Bernard Berenson, quelques peintures à la Galleria dell'Accademia de Florence et dans autres musées étrangers.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tabernacle de la Madonna in trono con bambino e Sant'Apollonia, Via San Gallo, Florence :
  • Sainte Agathe et sainte Domitille, 1360-1365, Galerie de l'Académie, Florence[2]
  • Fresques de la Cappellone degli Spagnoli, Santa Maria Novella, Florence :
    • Pentecoste,
    • Resurrezione,
    • La Navicella, nella lunetta della volta (attribuito a un allievo)
    • Esaltazione dell'ordine domenicano
    • Crocefissione
  • Cycle de la vie de San Ranieri au Camposanto monumentale de Pise :
    • Conversione di San Ranieri
    • San Ranieri presso il Santo Sepolcro rinuncia al mondo
    • Tentazioni e Miracoli di San Ranieri
    • Viaggio e ritorno di San Ranieri
    • Miracolo di Messina.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. George Vasari attribua improprement cette œuvre à Simone Martini et à Taddeo Gaddi
  2. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ 2000 (ISBN 2-84459-006-3), p. 38

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Russo : Vierge à l'Enfant, Vierge-Temple : une fresque peinte par Andrea di Bonaiuto. Analyse iconographique, dans Histoire de l'Art, 37-38, 1997, p. 79-91
  • Gardner J. : Andrea di Bonaiuto and the Chapterhouse Frescoes in S. Maria Novella, in Art History, II, 2 (1979), p. 107-138.