Andrea da Barberino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andrea di Jacopo da Barberino, connu également comme Andrea Mengabotti, Andrea de' Mengabotti ou Andrea Magnabotti (Barberino Val d'Elsa, ca. 1370 – ca. 1432), est un écrivain italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie amplifiée[modifier | modifier le code]

http://www.arlima.net/ad/andrea_da_barberino.html

Œuvres[modifier | modifier le code]


Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • La tres joyeuse plaisante et recréative histoire des faitz, gestes du tres preux chevalier Guérin par avant nommé Mesquin, traduyt de vulgaire italien en langue francoyse par Jehan Decuchermoys, a Paris par Alain Lotrian (entre 1525 et 1547)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Dictionnaire des lettres françaises : Le Moyen Âge, La Pochothèque, 1992, p. 62-63 (ISBN 2-2530-5662-6)
  • Luca Pierdominici, « La Rhétorique de l'oralité dans I Reali di Francia d'Andrea da Barberino », dans Les Passions du mot. Études de littérature du XVème siècle, Fano, Aras, 2009 (Piccola biblioteca di studi medievali e rinascimentali, I)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gloria Allaire, Andrea da Barberino and the Language of Chivalry (Gainesville, FL: UP of Florida, 1997).