Andrea Henkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrea Henkel Biathlon pictogram.svg
Andrea Henkel.JPG
Andrea Henkel à Antersela en 2006
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 1995-2014
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance 10 décembre 1977 (36 ans)
Lieu de naissance Ilmenau
Taille 158 cm
Poids de forme 49 kg
Club WSV Oberhof 05
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 2 1 1
Championnats du monde 8 6 2
Coupe du monde (globes) 2 4 5
Coupe du monde (épreuves indiv.) 22 20 17
* Dernière mise à jour : 18 janvier 2014

Andrea Henkel, née le 10 décembre 1977 à Ilmenau, est une biathlète allemande. Elle fait partie des rares biathlètes à avoir inscrit à son palmarès l'or olympique, l'or mondial et le classement général de la Coupe du monde. Elle est la sœur de Manuela Henkel, skieuse de fond qui a fait partie du relais allemand champion olympique, en 2002 à Vancouver.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henkel a commencé à pratiquer le biathlon de compétition en 1989, à l'âge de douze ans. Depuis 1999, l'année de sa première épreuve dans la Coupe du Monde et sélection aux Championnats du monde elle est devenue un membre permanent de l'équipe allemande. Dans la même année, a remporté ses premières victoires en Coupe du monde, un relais à Oberhof et, au niveau individuel, une mass-start à Osrblie / Pokljuka.

Lors des Jeux Olympiques d'hivrer à Salt Lake City en 2002, pour sa première participation aux Jeux Olympiques, Andrea Henkel a remporté deux médailles d'or, à l'individuelle et dans le relais (23e au sprint, 13e dans la poursuite). Quatre ans plus tard, à Turin en 2006, elle a terminé 4e de l'individuelle puis 13e de la mass-start (départ en ligne) et a remporté la médaille d'argent dans le relais.

En 2006-2007, elle a dominé le classement général de la Coupe du Monde devant son compatriote Kati Wilhelm et la Suédoise Anna Carin Olofsson, la décision a été faite seulement lors de la dernière course de la saison. Malgré un moins grand total de points sur toutes les courses, le classement final ne retenant que les vingt-quatre meilleurs résultats, Henkel passe devant ses adversaires à la faveur de cette règle[1]. Elle ramène à la maison également le petit globe de cristal de l'inviduelle. Dans la saison 2007-2008, elle n'a pas réussi à défendre son globe de la Coupe du monde, ayant terminé troisième au classement, mais lors des Championnats du monde à Östersund, elle a remporté trois médailles d'or (sprint, poursuite et relais). De nouveau lors de Mondiaux, l'année suivante, à Pyeongchang, Henkel enrichit son palmarès avec une médaille d'argent et une de bronze dans les deux relais.

Aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver 2010, elle obtient la médaille de bronze dans le relais et s'est classée 27e dans le sprint, 6e à l'individuelle, 10e de la poursuite et 9e à la mass-start. Dans la saison suivante, 2010-2011 , elle s'est retrouvée de nouveau à lutter pour le classement général de la Coupe du monde, terminant en deuxième place, alors qu'aux Championnats du monde à Khanty-Mansiysk elle a de nouveau remporté l'or dans le relais, et a ensuite fait de même aux Championnats du monde de Ruhpolding en 2012 dans lequel il a également remporté le bronze dans le relais mixte. En 2013, à l'occasion des Championnats du Monde à Nove Mesto na Moravě, elle glane de nouveau une médaille individuelle (l'argent à l'individuelle) et finit la saison à la troisième place de la Coupe du monde. Après avoir ajouté une 22e victoire individuelle à son palmarès lors de la poursuite d'Antholz, localité où elle cumule le plus de succès (six), elle participe à ses derniers Jeux olympiques à Sotchi, obtenant les résultats suivants : 22e dans le sprint, 29e en poursuite, 17e au départ de masse et 11e dans le relais . Durant l'hiver, elle a annoncé son retrait de la scène sportive à l'issue de cette saison[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Départ en ligne Relais Relais mixte
Jeux olympiques d'hiver de 2002
Drapeau : États-Unis Salt Lake City
médaille d'or, Jeux olympiques 25e 13e médaille d'or, Jeux olympiques Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques d'hiver de 2006
Drapeau : Italie Turin
4e 13e médaille d'argent, Jeux olympiques Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques d'hiver de 2010
Drapeau : Canada Vancouver
6e 27e 10e 9e médaille de bronze, Jeux olympiques Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques d'hiver de 2014
Drapeau : Russie Sotchi
22e 29e 18e 11e

Légende :

  • médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • — : Non disputée
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Départ en ligne Relais Relais mixte
Mondiaux 1999
Drapeau : Finlande Kontiolahti
Drapeau : Norvège Oslo
26e 12e 18e 20e Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2000
Drapeau : Norvège Oslo
Drapeau : Finlande Lahti
40e 8e 5e 16e médaille d'argent, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2001
Drapeau : Slovénie Pokljuka
9e 11e 5e médaille d'argent, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2003
Drapeau : Russie Khanty-Mansiysk
16e Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2004
Drapeau : Allemagne Oberhof
26e Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2005
Drapeau : Autriche Hochfilzen
médaille d'or, monde 7e médaille d'argent, monde 17e
Mondiaux 2006
Drapeau : Slovénie Pokljuka
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 10e
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Anterselva
6e 23e 10e médaille d'or, monde médaille d'or, monde
Mondiaux 2008
Drapeau : Suède Östersund
22e médaille d'or, monde médaille d'or, monde 22e médaille d'or, monde
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
10e 6e Disqualifiée 5e médaille d'argent, monde médaille de bronze, monde
Mondiaux 2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
46e 20e 4e 13e médaille d'or, monde médaille d'argent, monde
Mondiaux 2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
20e 34e 11e 12e médaille d'or, monde médaille de bronze, monde
Mondiaux 2013
Drapeau : République tchèque Nove Mesto
médaille d'argent, monde 33e 6e 13e 5e 13e

Légende :
médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante à cette date
— : Andrea Henkel n'a pas participé à cette épreuve
En raison des Jeux olympiques de Turin puis Vancouver, la seule épreuve disputée aux mondiaux de Pokljuka 2006 et Khanty-Mansiïsk 2010 est le relais mixte, épreuve qui ne figure au programme des Jeux olympiques.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1 gros globe de cristal :
    • Vainqueur du classement général en 2007.
  • 1 petit globe de cristal :
    • Vainqueur du classement de l'individuelle en 2007.
  • Classement général final par saison : 14e en 1999, 5e en 2000, 5e en 2001, 13e en 2002, 17e en 2003, 29e en 2004, 14e en 2005, 7e en 2006, 1er en 2007, 3e en 2008, 5e en 2009, 4e en 2010, 2e en 2011, 8e en 2012, 3e en 2013 et 10e en 2014.

Podiums[modifier | modifier le code]

  • 59 podiums individuels : 22 victoires, 20 deuxièmes places et 17 troisièmes places.
Résultats en coupe du monde
Résultat Individuelle Sprint Poursuite Départ en ligne Total
1re place 4 5 8 5 22
2e place 4 9 4 3 20
3e place 2 6 7 2 17

Elle a également 43 podiums en relais dont 21 victoires, 18 deuxièmes places et 5 troisièmes places.

Résultats en coupe du monde en relais
Résultat Relais Relais mixte Total
1re place 21 0 21
2e place 17 1 18
3e place 3 2 5
Total des Podiums
Résultat Nombre
1re place 43
2e place 38
3e place 22

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuelle Départ en ligne Total
1999-2000 - Drapeau : Italie Antholz - Drapeau : Slovénie Pokljuka 2
2001-2002 - - Drapeau : États-Unis Salt Lake City (Jeux olympiques) - 1
2004-2005 - - Drapeau : Autriche Hochfilzen (Championnats du monde) - 1
2006-2007 Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Norvège Oslo-Holmenkollen
Drapeau : Autriche Hochfilzen Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Finlande Lahti
Drapeau : Italie Antholz (Championnats du monde) 6
2007-2008 Drapeau : Suède Östersund (Championnats du monde) Drapeau : Italie Antholz
Drapeau : Suède Östersund (Championnats du monde)
- Drapeau : Italie Antholz 4
2008-2009 Drapeau : Allemagne Oberhof Drapeau : Norvège Trondheim - - 2
2009-2010 - Drapeau : Italie Antholz - Drapeau : Allemagne Oberhof 2
2010-2011 Drapeau : États-Unis Fort Kent Drapeau : États-Unis Fort Kent - - 2
2011-2012 - - - Drapeau : Norvège Oslo-Holmenkollen 1
2013-2014 - Drapeau : Italie Antholz - - 1
Total 5 8 4 5 22
mis à jour au 18 janvier 2014

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

  • Andermatt 1995 : médaille d'argent du relais, médaille de bronze du sprint.
  • Kontiolahti 1996 : médaille d'or de l'individuelle, par équipes et en relais.
  • Forni Avoltri 1997 : médaille d'or du sprint, médaille d'argent du relais et médaille de bronze par équipes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a reçu la Médaille Holmenkollen en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Classement détaillé de la Coupe du monde 2006-2007, pdf de l'IBU
  2. Women's biathlon, sur chicagotribune.com, le 5 février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :