Andrea Dotti (saint)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrea, Dotti et Andrea Dotti.

Andrea Dotti (né en 1256 à Borgo San Sepolcro, dans la province d'Arezzo en Toscane – mort le 31 août 1315 à Barucola, près de Capalbio, en Toscane) est un religieux italien du Moyen Âge, de l'ordre des Servi di Maria, vénéré comme saint de l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère du comte Dotto Dotti - commandant des archers de la garde de Philippe IV de France - Andrea Dotti se fait remarquer, comme beaucoup de jeunes nobles de son temps, par son courage au combat.

En 1278, il assiste à l'homélie de Filippo Benizi (vénéré ensuite comme saint) à l'ouverture de la salle capitulaire de l'Ordre des Servites de Marie à Borgo San Sepolcro.

Le renoncement aux biens terrestres, comme salut au centre de l'homélie, lui fait décider d'entrer dans l'ordre des Servites de Marie, et, deux après (1280), il est ordonné prêtre.

En 1285 il retourne à Borgo San Sepolcro. Il est dit voir prêcher en Ombrie, Toscane, Piémont et Lombardie entre 1290 et 1295.

En 1295 il fit unifier les érémitains de Montevicchi et de la Barrucola, sur la montagne de Sansepolcro, au couvent citadin des Servi di Maria.

Il passa le reste de sa vie au couvent jusqu'à sa mort, le matin du 31 août 1315, retrouvé en train de prier.

Son corps est conservé dans le maître-autel de l'église Santa Maria dei Servi. Le culte de sa mémoire a été confirmé par le pape Pie VII en 1806 et il est fêté le 3 septembre (le 31 août par l'ordre des Servites de Marie).