André Savignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Andre Savignon)
Aller à : navigation, rechercher

André Savignon

Nom de naissance Fernand Eugène André Savignon
Activités Journaliste, écrivain
Naissance 1er janvier 1878
Tarbes, Hautes-Pyrénées
Décès 10 janvier 1947
Londres, Royaume-Uni
Langue d'écriture français
Distinctions prix Goncourt (1912)

Œuvres principales

Filles de la pluie

Fernand Eugène André Savignon, né à Tarbes le 1er janvier 1878 et mort à Londres le 10 janvier 1947, est un journaliste et un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Savignon est né Tarbes dans la maison d'Esparbès de Lussan, située 5, place de la Préfecture.

Il effectue de nombreux séjours en Angleterre à Plymouth, notamment de 1908 à 1914. Après l'armistice de 1918, il s'installe à Saint-Malo. Il fut envoyé de nombreuses fois en Angleterre par les journaux pour lesquels il travaillait. Il s'y trouvait lorsqu'éclata la Seconde Guerre mondiale et il dut y rester.

Écrivain, il a obtenu le Prix Goncourt en 1912 pour son roman Filles de la pluie, publié aux Éditions Grasset. Il a obtenu ce prix par six voix contre cinq à Julien Benda.

André Savignon a épousé Marie-Josèphe Monzelun le 29 juillet 1902 à Paris puis Berthe Desgranges le 27 septembre 1919 à Ambérac. Il est resté sans descendance. Il est Chevalier de la Légion d'honneur.

Le 10 janvier 1947, il meurt à l'hôpital français de Londres à la suite d'une pneumonie. Il est enterré dans le petit cimetière du Rosais sur les rives de la Rance à Saint-Servan.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Vigies des mers, Fayard, 1908
  • Filles de la pluie, Grasset, 1912
  • Une femme dans chaque port, Flammarion, 1918
  • Le Secret des eaux, Calmann-Lévy, 1923
  • La Tristesse d’Elsie, Calmann-Lévy, 1924
  • La Dame de la "Sainte-Alice", Calmann-Lévy, 1926
  • Tous les trois, Calmann-Lévy, 1928
  • Saint-Malo, nid de Corsaire, La Renaissance du Livre, 1931
  • Au petit bateau, La Renaissance du Livre, 1932
  • Occupation, Édition de France, 1938
  • Le Feu du ciel, Plymouth 1940-1941, Le Cercle d’or, 1984
  • Dans ma prison de Londres (1939-1946), Ketel, 1962

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :