Andreï Stackenschneider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
A. I. Stackenschneider
Le Palais Nicolas

Andreï Ivanovitch Stackenschneider (en russe : Андрей Иванович Штакеншнейдер), né le 22 février (6 mars) 1802 dans la tannerie familiale près de Gatchina mort le 8 (20) août 1865 à Moscou, est un architecte russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stackenschneider est le petit-fils d'un tanneur venu du Brunswick sous le règne de Paul Ier. Il entre à l’âge de treize ans dans les classes de l’Académie impériale des beaux-arts et en 1821 au comité de construction et de travaux hydrauliques de Saint-Pétersbourg. Quatre ans plus tard, il fait partie de l’équipe réunie par Auguste de Montferrand pour construire la cathédrale Saint-Isaac. Il participe à divers chantiers et vole de ses propres ailes en 1831.

Il construit le château du comte de Benckendorf, près de Revel à Fall, et celui-ci le recommande à l'empereur Nicolas Ier. Celui-ci de plus en plus satisfait de ses travaux en fait son architecte à partir de 1833. Il est nommé académicien en 1834. Il fait un grand voyage d’études en France, en Italie, en Angleterre et en Allemagne en 1837 et 1838. Il est nommé architecte principal de la Cour en 1848.

Stackenschneider est l’auteur de nombreuses constructions et de rénovations à Saint-Pétersbourg, Tsarskoïe Selo, Peterhof, Novgorod, Moscou, Taganrog, Crimée, etc.

Sa maison de Saint-Pétersbourg était un salon ouvert à l’intelligentsia de l’époque.

De retour d’un voyage de santé à Orenbourg, il meurt, usé par la maladie, à Moscou.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]