Andreï Alexandrovitch de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andreï Alexandrovitch de Russie
Prince André de Russie en 1915
Prince André de Russie en 1915

Titre Prince impérial de Russie
Arme Cavalerie
Grade militaire lieutenant
Distinctions Ordre de Malte
Biographie
Dynastie Maison Romanov
Naissance 24 janvier 1897
Saint-Pétersbourg
Décès 8 mai 1981
Faversham Angleterre
Père Alexandre Mikhaïlovitch de Russie
Mère Xenia Alexandrovna de Russie
Conjoint Elisabetha Ruffo

Nadine Sylvia Ada Mac Dougall

Enfants Xénia Andreïevna de Russie

Michel Andreïevitch de Russie

Andreï Andreïevitch de Russie

Olga Andreïevna de Russie


Lesser CoA of the great grandsons of the emperor of Russia.svg

André Alexandrovitch de Russie, (né le 24 janvier 1897 à Saint-Pétersbourg, décédé le 8 mai 1981 à Faversham en Angleterre) est un prince de Russie, membre de la Maison de Holstein-Gottorp-Romanov qui vécut en émigration.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils du grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch de Russie et de la grande-duchesse Xenia Alexandrovna de Russie.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Le 12 juin 1918, André de Russie épousa à Yalta donna Elisabetta Ruffo (1886-1940), (fille de Fabrizio Ruffo, duc de Sasso-Ruffo).

Trois enfants sont nés de cette union :

La princesse André de Rusie, née Elisabetta Ruffo, fut tuée pendant la Seconde Guerre mondiale. Le prince André épousa à Norton (Kent) le 21 septembre 1993 Nadine Sylvia Ada Mac Dougall (1908-2000).

Un enfant est né de cette union :

  • Olga Andreïevna de Russie (1950-)

Biographie[modifier | modifier le code]

Le grand-duc André Alexandrovitch de Russie aux côtés de sa mère, la grande-duchesse Xénia Alexandrovna, de son père le grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch et de ses frères et sœur

En dépit de son rang de prince de Russie, André Alexandrovitch de Russie fut salué à sa naissance par une salve de vingt et un coups de fusil, alors que cet hommage était habituellement réservé à la naissance des grands-ducs de Russie, les tirs étaient effectués au canon.

Pendant la Révolution russe, le prince André fut retenu prisonnier par les Bolcheviks avec ses parents, ses frères, ses sœurs et sa grand-mère maternelle, l'impératrice douairière Marie à Dulber en Crimée. Le prince échappa au sort réservé à certains de ses cousins assassinés par les Bolcheviks. Après le traité de Brest-Litovsk signé le 3 mars 1918, le prince et les membres de la famille impériale furent libérés par les troupes allemandes.

Exil[modifier | modifier le code]

Le prince André quitta sa terre natale en décembre 1919 à bord du HMS Forsythe. Son père assista à la Conférence de la Paix qui se tint à Paris en 1919. Le prince vécut avec sa mère en Angleterre.

En 1949, André de Russie s'installa à Provender (Kent) dans une maison ancienne appartenant à sa seconde épouse. Au XVe siècle, ce célèbre pavillon de chasse appartenait au Prince Noir[1]. Le grand-duc Andreï Alexandrovitch de Russie fut le grand protecteur de l'Ordre orthodoxe des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem[2].

Décès[modifier | modifier le code]

Le prince André de Russie décéda à Faversham le 8 mai 1981.

Généalogie[modifier | modifier le code]

André Alexandrovitch de Russie appartient à la quatrième branche issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Russie (Holstein-Gottorp-Romanov), elle-même issue de la première branche de la Maison d'Holstein-Gottorp. Ces trois branches sont issues de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Par sa mère, la grande-duchesse Xenia Alexandrovna de Russie, Andreï Alexandrovitch de Russie est le descendant de l'empereur Alexandre III de Russie et le neveu de Nicolas II de Russie, par son père le grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch de Russie, le prince est le descendant du tsar Nicolas Ier de Russie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.faversham.org
  2. www.wonmfoudation.org

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]