Andrée Bosquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosquet.

Andrée Bosquet, née à Tournai en 1900 et décédée à La Louvière en 1980, est une artiste peintre belge. Elle est l’épouse de Frans Depooter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d’un milieu cultivé, elle suit des cours à Mons auprès de M. Putsage (pastel), Anto-Carte et E. Motte, mais elle est surtout autodidacte. Elle expose régulièrement à partir de 1922, notamment invitée par le Groupe Nervia et Le Bon Vouloir (Mons). Elle reçoit le prix Charles Caty en 1963.

Andrée Bosquet a essentiellement peint et dessiné (huiles, sanguines et fusains), avec simplicité et élégance, des autoportraits et des portraits d’enfants, délicats mais sans mièvrerie, des natures mortes reposantes et claires et des bouquets d’une fragilité exquise. Son choix va vers les couleurs douces et fines en demi-teintes et les formes rondes et sculpturales. Son style ne se rattache à aucune école définie par l’histoire de l’art, même si on a pu le comparer à celui des primitifs florentins ou lui trouver des traits communs avec l’art naïf ou le symbolisme. Dans toutes ses réalisations, elle a suivi une ligne, un fil conducteur intérieur, une recherche de l'essentiel et de la pureté dont elle ne s'est jamais laissée distraire.

Des œuvres se trouvent dans différents musées de Belgique (Gand, Bruxelles, Mons, La Louvière).

Sélection d’œuvres[modifier | modifier le code]

Voir :

Liens externes[modifier | modifier le code]