André Weinfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Weinfeld

alt=Description de l'image Aw-fb2.jpg.
Nationalité Drapeau de la France Française Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur
Producteur
Scénariste
Directeur de la photographie
Photographe

André Weinfeld est un réalisateur, producteur, scénariste de cinéma et de télévision, journaliste et photographe.

Éducation[modifier | modifier le code]

Après des études au Lycée Louis-le-Grand à Paris, un baccalauréat de mathématiques avec mention, une licence de Lettres Modernes et une maîtrise en Psychologie à la Sorbonne, il est reçu premier au concours d'entrée de l'Institut des Hautes Études Cinématographiques (IDHEC), section "Prise de vues"[1].

Carrière française[modifier | modifier le code]

En 1965 et 1966, André Weinfeld collabore, en tant que directeur de la photo et opérateur cameraman, à plusieurs films de la Nouvelle Vague, courts et longs métrages (avec entre autres Philippe Garrel, Dennis Berry, Jean Eustache, Jean-Michel Barjol, Néstor Almendros, Jackie Raynal, etc.) Très rapidement, on fait appel à lui comme reporter cameraman pour participer aux magazines d'actualité des deux chaînes de télévision françaises, TF1 et Antenne 2.

Un an plus tard, il devient, à 19 ans, le plus jeune réalisateur/producteur de télévision en France, engagé d'abord par André Harris et Alain de Sédouy (les producteurs du film documentaire de Marcel Ophuls Le Chagrin et la pitié) pour leurs magazines d'actualité Zoom, 16 millions de jeunes et pour Bouton Rouge, première émission de Rock'n Roll à la télévision française en 1967, qu'il coproduit avec Michel Taittinger. Il couvre le Monterey International Pop Festival, Woodstock, travaille à Londres et aux États-Unis avec le producteur et promoteur Américain Giorgio Gomelsky et les plus grandes stars de la musique de l’époque, entre autres : Jimi Hendrix, Eric Clapton, Les Beatles, Janis Joplin, Otis Redding, The Who, Brian Jones, Mick Jagger, Eric Burdon, Wilson Pickett, Steve Winwood, Pink Floyd, Donovan, James Brown

En tant que réalisateur et grand reporter, André Weinfeld se détourne pour un temps de la musique et de "Swinging London" pour se consacrer ensuite pendant 7 ans à la réalisation de plus de cinquante reportages d'actualité (d'une durée de 20 à 90 minutes) sur les trois chaînes de télévision pour, entre autres, Panorama, Le Troisième Œil, Satellite, 52, Dim, Dam, Dom ou Plein Cadre, couvrant des sujets aussi divers que la mode, les sujets sociaux et politiques tant en France qu'à l'étranger (comme les réfugiés palestiniens, les travailleurs immigrés, le Mouvement des Indiens Américains, les conférences en sommet, interviews et portraits de chefs d'États), et plusieurs autres grands reportages de guerre en tant qu'envoyé spécial en Israël, Syrie et Liban pendant la guerre du Kippour en 1973.

Après avoir effectué son service militaire en tant que Réalisateur au Service Cinématographique des Armées (ECPA), et y avoir réalisé plusieurs films, André Weinfeld s'éloigne de la télévision pour mettre en scène son premier court-métrage de fiction : La Bonne Nouvelle (avec Mary Marquet, Claude Chabrol, Thomas Chabrol, Michel Duchaussoy, Daniel Prévost, Christian Rist et Christine Boisson, primé par le Centre national de la cinématographie, ainsi qu'au 19e Festival du film de Londres (1975)[2], et distribué en France par Warner-Columbia.

Il collabore par la suite, en tant que scénariste et dialoguiste, avec plusieurs metteurs en scène français dont Yves Boisset (pour le film à succès La Clé sur la porte[3], avec Annie Girardot et Patrick Dewaere[4] ).

Carrière américaine[modifier | modifier le code]

En 1977, après avoir rencontré l'actrice américaine de cinéma Raquel Welch à l’occasion du tournage du film L'Animal (avec Jean-Paul Belmondo), il déménage à Hollywood pour la rejoindre, et crée sa première société de production, tout en continuant à écrire plusieurs autres scénarios américains et français.

Marié à Raquel Welch en 1980, André Weinfeld produit, conçoit et écrit From Raquel with love, un show de variétés pour la chaîne de télévision américaine ABC qui bat tous les records d'audimat, ainsi que les spectacles live de Raquel à Las Vegas, Reno et à Atlantic City, coproduit pendant un an à Broadway la comédie musicale à succès de Fred Ebb et John Kander Woman of the Year (La femme de l'année) et poursuit la réalisation, la production et la distribution de quatre programmes de culture physique et de yoga qui feront le Billboard Top 10 Platinum des ventes vidéo aux États-Unis et qui seront distribués dans le monde entier par EMI et HBO. Il a divorcé de l'actrice américaine en 1990.

En tant que photographe professionnel, il a vu ses photos publiées dans le monde entier, à travers les services de l’agence Sygma, sur les couvertures et dans les pages de Life Magazine, Newsweek, Time, Vogue, Harper's Bazaar, Cosmopolitan, Playboy Magazine, Paris-Match, Elle, Bunte… Ses photos ont été choisies pour représenter la société d'appareils photographiques professionnels Hasselblad à l'occasion d'une de ses récentes campagnes internationales de publicité.

André Weinfeld est un membre actif de la Writers Guild of America, West (WGAW), de la Producers Guild of America (PGA) et de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il démissionna de l'école au bout de six mois pour se lancer dans la profession.
  2. Festival du Film de Londres 1975
  3. Article du New York Times
  4. Dewaere Online

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :