André Venter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Venter, né le 14 novembre 1970 à Vereeniging, est un ancien joueur de rugby à XV sud-africain qui jouait avec l'équipe d'Afrique du Sud entre 1996 et 2001 (66 sélections). Il jouait troisième ligne (1,96 m et 110 kg).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a effectué son premier test match avec les Springboks en août 1996 à l’occasion d’un match contre l'équipe de Nouvelle-Zélande. Son dernier test match a été effectué en août 2001 aussi contre la Nouvelle-Zélande.

Venter a joué dans le Super 12 avec les Central Cheetahs.

Il disputé la coupe du monde 1999 (5 matchs) et a remporté la petite finale (troisième).

Il a marqué 9 essais avec les Springboks.

Malgré le fait que sa sélection comme troisième ligne aile, remplaçant François Pienaar, ne fut pas très bien acceptée en Afrique du Sud, du moins au début, ses performances sur le terrain en firent rapidement, l'un des favoris des supporters des Springboks.

Son gabarit allié à une puissance et une vitesse hors normes, ainsi que son jeu de main incroyable, sa puissance en mêlée et les options qu'il apportait en touche en ont fait pendant plusieurs années un joueur incontournable des Springboks à tel point qu'il fut même utilisé comme seconde ligne lors du Tri-nations 2000.

Il est alors considéré comme l'un des meilleurs flankers de l'époque. Son influence sur le jeu des Cats et des Springboks fut incontestable[réf. nécessaire].


Issu d'une génération durant laquelle l'Afrique du Sud était bénie par une multitude de troisième lignes de talent, Venter est véritablement devenu une icône dans son pays.

Il est à présent éleveur de bétail et copropriétaire de plusieurs franchises Konica. Ses passe temps favoris sont le golf et la pêche.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Troisième de la coupe du monde 1999
  • Sélections par saison : 8 en 1996, 12 en 1997, 12 en 1998, 12 en 1999, 12 en 2000 et 10 (4 fois remplaçant) en 2001

Lien externe[modifier | modifier le code]