André Turcat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Turcat
Fonctions
Député européen Circonscription de l'Isère
13 octobre 198017 septembre 1981
Prédécesseur Marie-Madeleine Dienesch
Successeur Jean Méo
Biographie
Date de naissance 23 octobre 1921 (93 ans)
Lieu de naissance Marseille (Bouches-du-Rhône) (France)
Nationalité Français
Profession Pilote militaire, Pilote d'essai, Directeur de l'École du personnel navigant d'essais et de réception

André Édouard Turcat, né le 23 octobre 1921 à Marseille[1] (Bouches-du-Rhône), est un aviateur français, pilote militaire, pilote d'essai du Nord 1500 Griffon chez Nord-Aviation puis du Concorde chez Sud-Aviation, qui deviendra l'Aérospatiale, détenteur de plusieurs records aéronautiques et député européen sous l'étiquette du RPR.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Turcat est diplômé de l’École polytechnique (promotion 1940), docteur ès lettres, professeur libre d’histoire de l’art chrétien, fondateur de l’Académie nationale de l'air et de l'espace.

Initialement pilote dans l’Armée de l’Air, André Turcat est surtout connu du grand public pour avoir été le pilote d’essai du Concorde[2].

Issu d'une famille d'industriels marseillais, propriétaires des usines automobiles Turcat-Méry[3], Turcat rejoint les forces aériennes de la France libre durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale et restera en service à la fin des hostilités. Pendant le conflit indochinois, Turcat a piloté l'avion de transport C-47 et a démontré des compétences exceptionnelles lors de nombreux cas d’évacuation d'urgence. Admis, en 1950, à l'École du personnel navigant d'essais et de réception basée au Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge où il suit sa formation et est breveté pilote d'essai no 131 en 1951. Parallèlement, il est nommé Directeur de l'École du personnel navigant d'essais et de réception de 1952 à 1953. Turcat quitte le Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge en 1954 et devient chef pilote d'essais à la SFECMAS puis à Nord-Aviation où il reprend la campagne d'essai du Nord 1500 Griffon II, un des premiers avions au monde à propulsion mixte par turboréacteur et statoréacteur et établit divers records du monde (en vitesse ascensionnelle et sur circuit). Un premier exemplaire Nord-1500-01 "Griffon" sans statoréacteur fit son premier vol le 20 septembre 1955, piloté par André Turcat. Après son premier vol en 1957, le second exemplaire Nord-1500-02 Griffon II, piloté par Turcat, démontra de manière spectaculaire le bien-fondé de la conception de cet appareil en enlevant le record du monde de vitesse sur 100 kilomètres en circuit fermé à la vitesse de 1 643 km/h le 25 février 1959[4]. Cet exploit fut récompensé par le Prix Roland Peugeot de l'Académie des sports du plus bel exploit mécanique français de l'année 1959[5]). Auparavant Turcat avait piloté le Nord-1500-02 Griffon II à Mach 2.19 ce qui lui avait valu le Harmon Trophy (en) [6].

Turcat quitte Nord-Aviation et rejoint le constructeur aéronautique public Sud-Aviation, qui deviendra la Société nationale industrielle aérospatiale puis l'Aérospatiale en 1970, où il est directeur adjoint puis directeur des essais en vol Sud-Aviation / Aérospatiale de 1962 à 1976. Le programme Concorde débute justement en 1962. André Turcat devient ainsi le pilote d’essai en chef du Concorde en plus de sa fonction de directeur des essais en vol de Sud-Aviation. Le 2 mars 1969, André Turcat eut l'honneur d'effectuer le premier vol de Concorde à Toulouse-Blagnac. Le 1er octobre 1969, il était également aux commandes pour le premier vol supersonique du Concorde.

L'homologue britannique d'André Turcat était Brian Trubshaw (en), ancien pilote de la Royal Air Force puis pilote de Georges VI et de certains membres de la famille royale britannique de 1945 à 1950. Trubshaw, tout comme Turcat, acquit la célébrité en pilotant, pour la première fois, le prototype britannique Concorde 002, le 9 avril 1969, sur un vol de Filton à sa base d'essai de la Royal Air Force à Fairford. En fait, quelques semaines auparavant, Turcat avait laissé les commandes à Trubshaw lors d'un des premiers vols d'essai du prototype français le Concorde 001. Trubshaw et Turcat se sont vus, tous les deux, attribuer la prestigieuse récompense, le Iven C. Kincheloe Award (en) pour leur collaboration commune sur le projet Concorde.

Activités d'André Turcat après l'Aérospatiale[modifier | modifier le code]

André Turcat est député européen, sous l'étiquette RPR, du 13 octobre 1980, comme colistier successeur de Marie-Madeleine Dienesch sur la liste RPR présentée dans l'Isère après la démission de cette dernière, jusqu'au 17 septembre 1981, date de sa propre démission où il est remplacé, à son tour, par le colistier suivant Jean Meo[7],[8].

André Turcat est le fondateur et le premier président de l'Académie nationale de l'air et de l'espace (ANAE) en 1983. L’académie est depuis 2007 appelée Académie de l'air et de l'espace.

André Turcat a été invité à bord du Concorde français (F-BVFC), le 27 juin 2003, lors de son dernier vol jusqu'à l'usine de Toulouse où il avait été construit.

André Turcat est, depuis 1975, mainteneur de l'Académie des Jeux floraux au fauteuil 27[9]. Il est l'auteur, entre autres essais, de Concorde : Essais et Batailles (2003) et de Pilote d'essais : Mémoires (2005).

En 1985, André Turcat a confié l'ensemble de ses archives aux Archives départementales de la Haute-Garonne[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le sage volant, Libération
  2. Le jour où j’ai fait décoller le Concorde pour la première fois
  3. André Turcat, premier pilote du Concorde, la Provence
  4. Record sur le site de la Fédération aéronautique internationale
  5. Liste des lauréats du Prix Roland Peugeot depuis 1957 - Académie des Sports
  6. Carrière professionnelle d'André Turcat - Air & Space Academy
  7. Mandats électoraux d'André Turcat
  8. Mandats électoraux de Jean Méo
  9. Académie des Jeux floraux
  10. Inventaire du fonds Turcat aux Archives départementales de la Haute-Garonne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Turcat, Concorde ; Essais et batailles, Stock,‎ 1977 (ISBN 9782234005419)
  • André Turcat, Concorde ; Essais et batailles ; 30 ans de rêve, Le Cherche-midi,‎ 2000 (ISBN 978-2862748207)
    Collection Ciels Du Monde
  • André Turcat, Pilote d'essais : Mémoires, Le Cherche-midi,‎ 2005 (ISBN 978-2-7491-0409-6)
    Collection Ciels Du Monde
  • André Turcat, Pilote d'essais : Mémoires (tome 2), Le Cherche-midi,‎ 5 mars 2009 (ISBN 978-2749113746)
    Collection Ciels Du Monde

Liens externes[modifier | modifier le code]