André Raponda-Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1898

André Raponda-Walker (1871-1968) fut un prêtre et un écrivain gabonais qui rassembla de nombreuses informations sur la culture et la vie des peuples du Gabon au cours de sa longue existence.

Fils de Robert-Bruce Walker, explorateur de l'Ogooué en 1867, et d'une princesse Mpongwè, il naquit à Libreville où il fit ses études chez les Pères du Saint-Esprit. En 1899, il fut le premier Gabonais à être ordonné prêtre. En tant que missionnaire, il sillonna l'intérieur du pays, étudiant de nombreux dialectes, la faune, la flore et les coutumes des régions qu'il traversa. Il évangélisa les Mitsogos et étudia leur langue.

Après avoir pris sa retraite, il rassembla les multiples informations qu'il avait recueillies en vue de leur publication. Sa rencontre avec l'ethnonaturaliste Roger Sillans en 1950 fut le point de départ d'une collaboration fructueuse. Jusqu'à sa mort, il enrichit les connaissances sur le Gabon.

Œuvres d'André Raponda-Walker[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire mpongwè-français, suivi d'éléments de grammaire, Metz, 1934.
  • Essai de grammaire tsogo, Brazzaville, 1937.
  • Notes d'Histoire du Gabon, 1960.
  • Dictionnaire français-mpongwè, 1961.
  • Les Plantes utiles du Gabon (avec Roger Sillans), Paris, Le Chevalier, 1961, 614 p. (Coll. Encyclopédie biologique, 56).
  • Rites et croyances des peuples du Gabon (avec Roger Sillans), 1962.
  • Contes gabonais, 1967.
  • Dictionnaire étymologique des noms propres gabonais, Les Classiques africains, 1993. (ISBN 2-85049-574-3)