André Perugia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Perugia

Naissance 1893
Nice, France
Décès Novembre 1977
Cannes, France
Nationalité Français
Profession Styliste

André Perugia (1893-1977) est un styliste français spécialisé dans la chaussure féminine. Il est l'auteur du livre intitulé D'Eve à Rita Hayworth, dans lequel il explique que « les pieds d'une femme sont le révélateur secret de sa personnalité[1],[2]. »

Biographie[modifier | modifier le code]

Chaussure « sans-talon » créée par Perugia

Perugia est né à Nice, France, en 1983 de parents originaires d'Italie[3]. Il vécut dans une famille constituée de cordonniers et débute alors dans ce corps de métier à l'âge de seize ans. Il découvre rapidement qu'il possédait une connaissance plus étendue que celle de son père[3]. Paul Poiret, à cette période, en vacances à Nice, sollicite alors le jeune André, mais la Première Guerre mondiale écourte leur relation[3] ; c'est finalement en 1920 qu'André Perugia travaillera en tant qu'ingénieur pour les avions grâce à Poiret[4]. Un an plus tard, Perugia ouvre sa première boutique, au 11 rue du Faubourg-Saint-Honoré, à Paris[3]. Rapidement, André se popularise dans le design pour chaussures. En 1927, il traverse l'atlantique pour New York, aux États-Unis, ville dans laquelle il a été adulé[3]. En 1933, il crée la marque Padova, uniquement commercialisée aux États-Unis chez Saks Fifth Avenue. Par la suite, il continue dans la même branche durant les années 1940 à 1960[3]. Il part à la retraite en 1970 et décède en 1977 à l'âge de 84 ans[3].

Média[modifier | modifier le code]

Du 24 octobre au 11 novembre 2012, Fédération Française de la Chaussure organise l'Atelier Richelieu, un atelier retraçant 150 ans de fabrication et d'innovations autour des chaussures[5]. Des artisans et créateurs comme Amélie Pichard, Raymond Massaro et André Perugia, présentent des modèles traditionnels revisités comme les espadrilles et les charentaises[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Perugia, Andre », sur Shoe Icons (consulté le 21 février 2013)
  2. Damiana Biga, « André Perugia », sur Shoe Icons (consulté le 21 février 2013)
  3. a, b, c, d, e, f et g (en) « André Perugia », sur FMD (consulté le 21 février 2013)
  4. (en) « Andre Perugia », sur Designer Index (consulté le 21 février 2013)
  5. a et b Marie-Caroline Bougère, « "La Chaussure, une passion française" exposée à Paris », sur L'express,‎ 29 octobre 2012 (consulté le 21 février 2013)