André Muffang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Muffang (25 juillet 1897 à Saint-Brieuc - 1er mars 1989 à Paris) est un joueur d'échecs français.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Muffang sort major de l'École des Mines, se retrouve lieutenant d'artillerie pendant la Première Guerre mondiale et entre en 1919 à l'École polytechnique. Il fera toute sa carrière dans la haute administration des Ponts-et-Chaussées, notamment à Valenciennes, avant de s'établir à Paris. Il fut ingénieur en chef des ponts et chaussées, directeur général de la Société de construction des Batignolles et de la société "Naphtachimie"[1].

Il jouait aux échecs en amateur et faisait partie des cercles de La Régence, puis Philidor et enfin Caïssa. En 1923, il réussit à terminer deuxième du tournoi de Margate ex æquo avec Alekhine, Bogoljubov et Mitchell. Il remporta le Championnat de France de 1931 à Lille, et participa à quatre Olympiades d'échecs : en 1927 (+3 –3 =9), en 1928 (+9 =7), en 1935 au troisième échiquier (+4 –4 =9) et en 1956 au premier échiquier (+3 –5 =7).

La fédération internationale des échecs lui attribue le titre de « maître international » à la création du titre en 1950.

Actif dans l'entre-deux-guerres, il réduit ses activités échiquéennes au début des années 1970.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Boudet, Le monde des affaires en France de 1830 à nos jours, Société d'édition de dictionnaires et encyclopédies, 1952, p. 192.