André Mauric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Mauric,né en 1909 et décédé en juillet 2003, est un architecte naval marseillais. Il a eu une carrière prolifique surtout axée sur la création de prototypes de course, qui démarre dès 1927 avec le Morwark dont il dessine les plans à même le sol en grandeur réelle.

Fils d'un ébéniste marseillais passionnié de régate, il fait des études pour passer l'agrégation de mathématiques mais doit les interrompre à la suite de la crise économique de 1929. Il fait alors ses classes comme architecte naval puis comme chef de chantier dans l'entreprise de Charles Baudouin, constructeur de navires installé à Marseille. Il y conçoit et construit essentiellement des embarcations portuaires et des navires de pêche jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale. Durant cette période il conçoit également quelque voiliers de régates tels qu'une version du Star (classe olympique), qui prouvera sa supériorité sur les autres versions. Après la guerre il devient architecte des chantiers de l'Estérel et conçoit des séries de vedettes rapides pour les douanes et la Marine Nationale qui seront par la suite exportées dans le monde entier. Il devient célèbre en 1972 grâce au half-tonner Impensable, vainqueur de la half-ton cup (IOR), dont les plans modifiés donneront naissance au First 30 de Bénéteau, qui sera le monotype du Tour de France à la voile au début des années 1980 et deviendra le premier bateau de cette taille construit en grande série.

Pen Duick VI

En 1973, il conçoit le Melody (10,25m) qui sera un grand succès pour le chantier Jeanneau, et aussi Pen Duick VI pour la participation d'Éric Tabarly à la Whitbread.

En 1975, un autre half-tonner baptisé Jabadao gagne la Course de l'Aurore aux mains de Guy Cornou.

En 1978 il conçoit Kriter V puis en 1982, Kriter VIII des voiliers étroits taillés pour le près en Atlantique Nord, barrés par Michel Malinovsky.

Il participe également dans les années 1970 aux projets France et France 2 du baron Bich pour la Coupe de l'America.

Il a également conçu de nombreaux bateaux à moteur, parmi lesquels on peut noter sa participation à la conception de l'Alcyone pour le commandant Cousteau.

Les bateaux de plaisance les plus connus conçus par André Mauric[modifier | modifier le code]

Deux célèbres créations d'André Mauric : Kriter VIII et Pen Duick VI
  • 1929 Morwark : 1er voilier de course dessiné par André Mauric, un 8,50 m suivant un développement de la jauge « chemin de fer » des 6,50 m ;
  • 1936 Iroise IV : goélette de 15,40 m ;
  • 1963 Giraglia : sloop de course croisière de 10,80 m, vainqueur du RORC en 1966 avec Gliksman ;
  • 1966 Super Challenger : sloop de 9,00 m, construit en série par les chantiers Gaubert ;
  • 1968 Raph : yawl de course croisière de 17 m, construit pour Alain Gliksman qui participera à la Transatlantique en solitaire de 1968. Raph deviendra ensuite 33 Export et participera à la Course autour du monde en équipage 1977, dite Whitbread, skippé par Alain Gabbay, remportant la 2e étape Le Cap-Auckland en temps compensé ;
  • 1969 Hispania : yawl de 15,15 m ;
  • 1972 Impensable : vainqueur de la Half Ton Cup ;
  • First 30 : 9,15 m, extrapolation de Impensable, 1100 unités construites par les chantiers Bénéteau. ( Premier voilier qui marque le début de la série First de Bénéteau) ;
  • 1973 Melody : 10,25 m : 600 unités réalisées par le chantier Jeanneau ;
  • Tadorne : 3/4 de tonne ;
  • Drac : 10,75m, vainqueur de la SNIM ;
  • 1972 Pen Duick VI : ketch de 22,25 m d'Éric Tabarly ;
  • 1973 Super Arlequin : construit en série par le chantier Quéré ;
  • 1974 Méridien : dériveur intégral de 14,28 m ;
  • Pioneer : Sloop de 24,90 m ;
  • 1978 : Kriter V : sloop de 22,95 m dessiné pour Michel Malinovsky ;
  • 1983 : Kriter VIII : sloop de 22,80 m dessiné pour Michel Malinovsky.