André Lavagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavagne.
André Lavagne dans son appartement parisien, en mai 2012

André Lavagne, né le 12 juillet 1913 à Paris et mort le 21 mars 2014 à Paris[1], est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Lavagne reçoit ses premières leçons de son père, le compositeur Edmond Lavagne (auteur de la musique du film muet La Femme et le Pantin de Jacques de Baroncelli, 1928, d'après le roman de Pierre Louÿs). Sa mère, Renée Gavioli, est violoniste et organise des concerts de musique de chambre avec, notamment à l'alto, le futur chef d'orchestre Eugène Bigot. Après des études générales au Lycée Charlemagne (latin, grec), il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il y étudie le piano avec Isidor Philipp (élève de Camille Saint-Saëns), le contrepoint et la fugue avec Noël Gallon puis la composition avec Jean Roger-Ducasse, lui-même élève et disciple de Gabriel Fauré. Il reçoit un premier prix dans chacune des disciplines (dont un premier prix de piano en 1933, juste avant le départ à la retraite de Isidor Philipp). Il remporte enfin le premier Second Grand Prix de Rome en 1938 avec la cantate Les Amours du Roi Salomon et de la Reine de Saba d'après un texte d'Élise Vollène.

Son opéra Comme ils s'aiment, dont le rôle principal est écrit pour la soprano colorature Janine Micheau, est reçu à l'unanimité à l'Opéra-Comique en 1937. Le comité de lecture, présidé par l'administateur des théâtres lyriques Jacques Rouché, comporte une quarantaine de membres dont Gustave Charpentier, Darius Milhaud, Albert Roussel, Florent Schmitt, Arthur Honegger, Max d'Ollone. Lors de la première, Jacques Rouché a l'idée de réunir trois compositeurs joués pour la première fois à l'Opéra-Comique : Claude Delvincourt avec Le Bal Vénitien, Paul Pierné avec un ballet, et André Lavagne.

Il devient professeur au Conservatoire de Paris en 1935, puis inspecteur musical des écoles de la ville de Paris et secrétaire général de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) de 1942 à 1946. En tant que Directeur Général de la Musique auprès des Maisons d’éducation de la Légion d'honneur, il organise à partir de 1964 de grands concerts auxquels assiste tous les ans le président de la République française, dont François Mitterrand qui assistera à 14 concerts en deux septennats. Par ailleurs, André Lavagne tient pendant dix-huit ans une colonne de critique musicale pour le Le Figaro et le journal Rhône-Alpes. Un florilège de ces articles a été publié aux éditions La Palatine sous le titre de La Semaine du mélomane.

André Lavagne a composé des opéras, des ballets, des pièces pour orchestre, de la musique pour piano, des œuvres chorales, des mélodies, ainsi que nombreuses musiques de film. Ses œuvres ont été publiées aux éditions Salabert, aux éditions Heugel, ainsi qu'aux éditions P. Noël. Il a écrit une biographie d'Emmanuel Chabrier ainsi qu'un ouvrage sur Frédéric Chopin, comportant des analyses d’œuvres. Il est commandeur de la Légion d'Honneur.

Il meurt en mars 2014 à 100 ans dans l'appartement qu'il occupait Square de La Tour-Maubourg dans le 7e arrondissement de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sa première affaire, livret de Jacques Isorni, dialogues de Louis Gabriel-Robinet, 1931
  • Comme ils s’aiment (Editions Heugel 1939), Opéra comique en 2 actes, livret de Marcel Belvianes d'après le roman Petites Misères de la vie conjugale d'Honoré de Balzac, création au Théâtre national de l'Opéra-Comique avec Janine Micheau dans le rôle titre sous la direction d'Eugène Bigot, 1937
  • Les Amours du Roi Salomon et de la Reine de Saba, 1938
  • Concert dans un parc d'après le tableau de Watteau, concerto pour piano et orchestre créé par Nikita Magaloff, interprété ultérieurement par Reine Gianoli puis Jean Hubeau, Lucette Descaves et Aline van Barentzen, (Editions Pierre Noël/Billaudot 1938)
  • Nox (Editions Pierre Noël 1941) poème symphonique pour voix et orchestre d'après une poésie de Charles Leconte de Lisle, créé à Paris Salle Gaveau avec Ariane Herbin et l'Orchestre des Concerts Lamoureux placé sous la direction Eugène Bigot, le 5 mars 1938. Enregistrement avec Janine Micheau.
  • Le pauvre jongleur, Ballet, création à Paris en 1940
  • Concerto romantique (Editions Pierre Noël), pour violoncelle et orchestre, création par Paul Tortelier et l'Orchestre des Concerts Lamoureux sous la direction d'Eugène Bigot, 1942
  • Kermesse (Editions Pierre Noël - P.4525.N), Ballet. Livret de Constantin Tcherkas. Création au Théâtre national de l'Opéra-Comique le 13 février 1943 sous la direction d'Eugène Bigot, 1943
  • Musique du film Au pays où fleurit l'oranger de Jean Mineur, 1943
  • Musique du film Féeries nocturnes de Paul de Roubaix, 1943
  • Musique du film Les tout-petits de la ferme de Marc de Gastyne, 1947
  • Valse Caprice (Editions Pierre Noël) pour piano, commande de Jeanne-Marie Darré, 1947
  • Boîte de couleurs (Editions Pierre Noël P.N.5.810), Douze Pièces pour Piano, 1947 (1. Vert Emeraude, 2. Cadmium Orangé, 3. Laque Violette, 4. Blanc d'Azur, 5. Terre de Sienne, 6. Ocre Jaune, 7. Pourpre Violette, 8. Pervenche, 9. Mauve, 10. Carmin, 11. Indigo, 12. Arc-en-Ciel
  • Musique du film Un chien et Madame de Marcel Martin, 1949
  • Musique du film Au fil de la Charente de Marc Magnien, 1950
  • Musique du film L'amour maternel chez les animaux de Jean Mineur, 1950
  • Musique du film Dakar, escale atlantique de Jean-Jacques Méhu, 1951
  • Musique du film Un amour de parapluie de Jean Laviron (avec Louis de Funès), 1951
  • Musique du film Dernières fumées d'Albert Guyot, 1956
  • Corinne, opéra, création à Enghien en 1956
  • Musique du film La guêpe maçonne d'André Stenner, 1958
  • Musique du film Aventure à Alger de Jacques Chabannes, 1960
  • Psaume 41 (Editions Billaudot 1962) pour soprano, chœur mixte et orchestre, commandé par les Pères de l'Oratoire à l'occasion du tricentenaire de la mort de Pascal. Création à Saint Eustache à Paris sous la direction du R.P. Emile Martin.
  • Concerto pour la Veillée Pascale (1 Bénédiction du Feu - 2 Bénédiction de l'Eau - 3 Lumen Christi) pour orgue, quintette de cuivres, timbales et chœur, créé par Jean Guillou à Saint Eustache à Paris sous la direction du R.P. Émile Martin, 1967
  • Étude baroque: Grande Etude de Concert pour Piano (Editions Chappell 1971, C.S.A. 6980), création à la télévision par Aldo Ciccolini
  • Endymion, poème symphonique
  • Spectacle rassurant pour voix et orchestre
  • Poème d’Adonis, poème symphonique pour orchestre (Editions Billaudot). Enregistrement par l'Orchestre Philharmonique de l'ORTF dans les années 1970.
  • Vision de la 4e églogue pour 19 instruments à cordes (éditions Billaudot)
  • Trois préludes pour piano (Editions Rouart)
  • Le Jour pour trois voix (éditions Salabert)
  • La nuit blanche pour chant et piano (Editions Billaudot)
  • Trois mélodies sur des poèmes de Ronsard (Editions Billaudot)
  • Aveu, Sincérité, Jeunesse sur des paroles de Chaumont (éditions Salabert)
  • Nullina sur des paroles de Lodovici (éditions Salabert)
Caricature de Gabriel Robinet, André Lavagne et Jacques Isorni à l'occasion de la création de leur pièce commune : "Sa Première Affaire".

Écrits[modifier | modifier le code]

  • La Semaine du Mélomane (éditions La Palatine, Paris - Genève 1969, 253 p.), articles du Figaro publiés entre 1958 et 1968 (notice BnF no FRBNF330725828)
  • Chopin (éditions Hachette, 1969, 96 p. - Classiques Hachette de la Musique) (notice BnF no FRBNF35303424d)
  • Chopin Traducción del Francés por Felipe Ximénez de Sandoval (Edición Espasa-Calpe S.A., Madrid (Depósito legal : M. 2.747-1978) (ISBN 842395316s[à vérifier : isbn invalide])
  • Chabrier Un Musicao Francés apasionado por España - Traducción del Francés por Juan J. Victorio (Edición Espasa-Calpe S.A., Madrid (Depósito legal : M.24.722-1980 (ISBN 842395336X)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la musique de Marc Honegger (Editions Bordas - Paris 1979 - 144790607 (ISBN 2-04-010726-6))
  • Portraits de Musiciens de A. Machabey (éditions Richard Masse)

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Lavagne sur musimem.com

Liens externes[modifier | modifier le code]