André Guillaumin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaumin.

André Louis Joseph Edmond Armand Guillaumin est un botaniste français, né le 21 juin 1885 à Arrou et mort le 29 mai 1974 à Athis-Mons.

Après l’obtention de sa licence en biologie en 1906, il commence à travailler au Muséum national d'histoire naturelle. Il entre à la chaire de botanique en 1909 comme préparateur. En 1910, il obtient son titre de docteur en sciences biologique. En 1910, il devient assistant auprès de la chaire de botanique, d’organographie et de physiologie végétale puis à celle de culture. Il dirige cette dernière en 1932 après la mort de Désiré Georges Jean Marie Bois (1856-1946). Il est assesseur du directeur du Muséum de 1947 à 1950 avant de prendre sa retraite en 1956.

Il fait notamment paraître les parties consacrées aux Oxalidaceae, Rutaceae, Burseraceae, Hamamelidaceae, Haloragaceae, Callitrichaceae, Rhizophoraceae, Mehistomaceae et Crypteroniaceae dans la Flore générale de l'Indo-Chine (1910, 1911, 1912, 1920, 1921), Arbres et arbrisseaux utiles ou ornementaux (1928), Les Fleurs de jardins (quatre tomes, 1929 à 1936). Guillaumin fait aussi paraître l’ouvrage posthume de Léon Diguet (1859-1926), Les Cactacées utiles du Mexique.

Guillaumin contribue à améliorer, malgré de faibles moyens, le Muséum et est à l’origine de plusieurs jardins dont le jardin d’hiver ou le jardin alpin.

Il est président de la Société botanique de France en 1935.

Source[modifier | modifier le code]

  • Philippe Jaussaud & Édouard R. Brygoo (2004). Du Jardin au Muséum en 516 biographies. Muséum national d’histoire naturelle de Paris : 630 p.
Guillaumin est l’abréviation botanique officielle de André Guillaumin.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI