André Fontainas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André Fontainas, né le 5 février 1865 à Bruxelles et mort le 8 décembre 1948 à Paris, est un poète et un critique belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils d’André-Napoléon Fontainas et fils de Charles Fontainas, avocat près la Cour de Bruxelles, André doit en 1877 suivre son père qui s'installe à Paris pour raisons professionnelles ; il entre alors au Lycée La Fontaine où il a comme condisciples Rodolphe Darzens, René Ghil, Ferdinand Herold, Stuart Merrill, Éphraïm Mikhaël, et comme professeur d’anglais, Stéphane Mallarmé.

Après des débuts poétiques à Bruxelles, Fontainas revient s'installer en 1889 à Paris et entre comme critique au Mercure de France : il y servira de lien entre les poètes belges symbolistes et français et y conservera la rubrique poésie jusqu'à sa mort.

De 1892 à 1922, il est receveur d'octroi pour la Ville de Paris, un emploi alimentaire qui lui permet d'écrire en toute tranquillité.

En 1937, il est membre fondateur de l'Académie Mallarmé.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Le Vergers illusoire, Libraire de l'art indépendant, 1892
  • Nuits d’Épiphanie 1894
  • Les Estuaires d'ombre, 1896
  • Crépuscules, 1897
  • L'Eau du Fleuve, 1897
  • Le sang des fleurs, Imprimerie Veuve Monnom, 1889
  • Le Jardin des îles claires : poèmes, Mercure de France, 1901
  • La nef désemparée : poèmes, Société du Mercure de France, 1908
  • L'Allée des glaïeuls : cinq odes et un sonnet dédiés à Paul Valéry, Librairie de France, 1921
  • L’œuvre d'André Fontainas, Marguerite Bervoets (s/d), Palais des Académies, 1949
  • Choix de poèmes, Mercure de France, 1950
Roman
  • L'ornement de la solitude, Société du Mercure de France, 1899
Souvenirs
  • Mes souvenirs du symbolisme, La Nouvelle revue critique, 1928
  • Confession d'un poète, Mercure de France, 1936
Essais
  • Histoire de la peinture française au XIXe siècle (1801-1900), Société du Mercure de France, 1906
  • Frans Hals, H. Laurens, 1908
  • La vie d'Edgar A. Poe, Mercure de France, 1919
  • Courbet, Félix Alcan, 1921
  • La peinture de Daumier, G. Crès et cie, 1923
  • Constantin Meunier, F. Alcan, 1923
  • Rops, F. Alcan, 1925
  • Bonnard, Librairie de France, 1928
  • Dans la lignée de Baudelaire, La Nouvelle revue critique, 1930
  • Tableau de la poésie française d'aujourd'hui, La Nouvelle revue critique, 1931
  • L'Antisémitisme : son histoire et ses causes, J. Crès, 1934

Sources[modifier | modifier le code]

  • Henri Sensine, Chrestomathie française du XIXe siècle, vol. 2, Payot & Cie, 1914
  • Robert Frickx & Raymond Trousson, Lettres françaises de Belgique : La poésie, De Boeck Université, 1988 - (ISBN 978-2-8011-0785-0)