André Du Chesne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis André Duchesne)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duchesne.

André Du Chesne (mai 1584, L'Île-Bouchard en Touraine - 30 mai 1640, Paris) (parfois Du Chesne, latinisé en Andreas Chesneus, Andreas Quercetanus, ou Andreas Querneus) était un géographe et un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

On voit généralement en lui le père de l'histoire française. Il fit ses études à Loudun puis à Paris. De bonne heure il se consacra à la recherche historique et géographique et son premier travail : Egregiarum seu selectarum lectionum et antiquitatum liber, publié dans sa dix-septième année, laissait déjà voir sa grande érudition.

Il jouit de l'appui du cardinal de Richelieu, originaire de la même région que lui, et dont l'appui lui valut d'être nommé historiographe et géographe du roi. Il avait fait construire un Hôtel particulier au 27 rue Saint-André-des-Arts, à Paris. Il mourut en 1640, après avoir été écrasé par un chariot alors qu'il se rendait de Paris à sa maison de campagne de Verrières. Il fut inhumé dans l'église Saint-André-des-Arts.

Publications[modifier | modifier le code]

Histoire généalogique de la maison de Montmorency et de Laval (1624)

Les travaux de Du Chesne furent très nombreux et variés, et outre ses publications il laissa plus de 100 volumes in-folio de notes manuscrites conservées à présent à la Bibliothèque Nationale (Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque Impériale, t. 1, p. 333-334).

Plusieurs de ses travaux les plus importants furent continués par son fils unique, François Duchesne (1616-1693), qui lui avait succédé au poste d'historiographe du roi.

II a laissé un grand nombre d'ouvrages précieux pour l'histoire, ses principaux travaux d'André Duchesne sont :

  • Les Antiquités et recherches de la grandeur et majesté des rois de France (Paris, 1609) ;
  • Les Antiquités et recherches des villes, châteaux, &c., de toute la France (Paris, 1609) ;
  • Histoire d'Angleterre, d'Écosse, et d'Irlande (Paris, 1614) ;
  • Bibliothèque des auteurs qui ont écrit l'histoire et la topographie de la France, 1618 ;
  • Histoire des Papes jusqu'à Paul V (Paris, 1619) ;
  • Histoire des rois, ducs, et comtes de Bourgogne (1619-1628, 2 volumes fol.) ;
  • Grande Histoire de la Maison de Vergy, (Paris, 1625) ;
  • Historiae Normanorum scriptores antiqui (1619, fol., à présent la seule source pour certains textes qu'il renferme) ;
  • Historiae Francorum scriptores (5 volumes fol., 1636-1649). Ce dernier ouvrage devait comprendre 24 volumes et contenir les sources narratives pour l'histoire de France au Moyen Âge ; seuls deux volumes furent publiés par l'auteur, son fils François en publia trois autres et le travail resta inachevé.

En outre Du Chesne publia un grand nombre d'histoires généalogiques de familles illustres, dont la meilleure est celle de la maison de Montmorency.

Son Histoire des cardinaux français (2 vols. 101. 1660-1666) et son Histoire des chanceliers et gardes des sceaux de France (1630) furent publiées par son fils François.

Il a aussi publié :

Il avait traduit Juvénal dans sa jeunesse, 1606.

Sources partielles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]