André Cornu (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André Cornu et Cornu.
André Cornu
André Cornu en 1932.
André Cornu en 1932.
Fonctions
Parlementaire français
Député 1932-1936
Sénateur 1948-1971
Gouvernement IIIe République-IVe République-Ve République
Groupe politique Gauche Radicale (1932-1936)
Gauche démocratique (1948-1971)
Biographie
Date de naissance 27 juin 1892
Date de décès 5 février 1980
Résidence Côtes-du-Nord

André Cornu est un homme politique français, né le 27 juin 1892 à Gap (Hautes-Alpes) et mort le 5 février 1980 à Cannes (Alpes-Maritimes).

Ancien combattant de 1914-1918 comme chef d'escadrille, titulaire de la Croix de guerre 1914-1918, André Cornu entame une carrière de haut fonctionnaire comme sous-préfet et chef de cabinet. Nommé préfet en 1926, il est directeur puis secrétaire général au ministère de l'Intérieur en 1928. Il est élu membre libre de l'Académie des beaux-arts en 1962. Il était commandeur de la Légion d'honneur.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d'État chargé des Beaux-Arts auprès du Ministre de l'Education nationale du gouvernement René Pleven (2) (du 11 août 1951 au 20 janvier 1952)
  • Secrétaire d'État chargé des Beaux-Arts auprès du Ministre de l'Education nationale du gouvernement Edgar Faure (1) (du 20 janvier au 8 mars 1952)
  • Secrétaire d'État à l'Education nationale du gouvernement Antoine Pinay (du 14 mars 1952 au 8 janvier 1953)
  • Secrétaire d'État chargé des Beaux-Arts auprès du Ministre de l'Education nationale du gouvernement René Mayer (du 10 janvier au 28 juin 1953)
  • Secrétaire d'État chargé des Beaux-Arts auprès du Ministre de l'Education nationale du gouvernement Joseph Laniel (du 2 juillet 1953 au 19 juin 1954)

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]