André Calmettes (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André Calmettes et Calmettes.

André Calmettes est un acteur et réalisateur français, né le 18 août 1861 à Paris (France) et mort en 1942[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Acteur de théâtre pendant une vingtaine d'années, il devient directeur artistique et réalisateur de la société Le Film d'Art fondée par les frères Laffitte.

En 1908, pour couvrir le bruit des spectateurs, André Calmettes a une idée géniale en demandant pour son prochain film une musique d'accompagnement. Un des premiers compositeurs à agencer une musique de film est Camille Saint-Saëns pour le film L'Assassinat du duc de Guise, le plus souvent jouée en « direct » dans la salle au cours de la projection par un pianiste. Le cinéma muet prendra à partir de cette époque une autre dimension car les films connaîtront pendant les trente premières années, une musique d'accompagnement, un bonimenteur, ou même parfois des synchronisations avec des acteurs ou des chanteurs cachés derrière l'écran.

En trois ans, de 1909 à 1912, il fait évoluer à l'écran, dans un style très théâtral, des acteurs déjà célèbres sur les planches : Sarah Bernhardt, Réjane, Mounet-Sully dans des adaptations des classiques de la littérature, notamment William Shakespeare (Hamlet, Macbeth), Charles Dickens (Oliver Twist), Honoré de Balzac (Ferragus, La Duchesse de Langeais, Le Colonel Chabert en collaboration avec Henri Pouctal[1]).

À partir de 1913, il se consacre de nouveau au théâtre et n'apparaît plus au cinéma que comme acteur, notamment dans Le Petit Chose d'André Hugon[2].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Comédie humaine, tome 4, coll. Omnibus, 1999, pp. 1069-1073.
  2. Raymond Chirat, Dictionnaire du cinéma, Larousse, 1986, p. 96.

Lien externe[modifier | modifier le code]