André Basset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basset.

André Basset (1895-1956) est un spécialiste des langues berbères, considéré comme un fondateur de la linguistique berbère. D'abord professeur à Rabat, il est chargé de 1925 à 1928 d'un enseignement complémentaire de berbère à la faculté des lettres d'Alger, puis enseigne un peu plus de dix ans dans la chaire de langue et civilisation berbère, dès sa création en 1930, dans cette même faculté. Il enseigne enfin à la chaire de berbère de l'École nationale des langues orientales vivantes de 1941 à 1956.

Il parcourt les régions où la langue berbère est parlée, notamment en Algérie et au Maroc, privilégiant l'enquête linguistique comme moyen de connaissance, décrit les parlers, et réalise des atlas linguistiques notant les variantes de vocabulaire. Il publie en 1930 une synthèse de ses travaux, La langue berbère, aux presses universitaires d'Oxford, et peu de temps après sa mort, sont publiés deux volumes de textes qu'il avait recueillis dans les Aurès (chez les Aït Frah) et au Maroc.

Il mène à son terme la publication des travaux de Charles de Foucauld sur la langue et la civilisation touarègues, que son père René Basset avait entreprise[1].

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

. Mohand Said lechani

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Basset, article « André Basset » in L'Algérie et la France, dictionnaire coordonné par Jeannine Verdès-Leroux, Robert Laffont 2009, p.94 ; (ISBN 978-2-221-10946-5)