André-Philippe Côté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André-Philippe Côté

Description de cette image, également commentée ci-après

André-Philippe Côté en 2013

Naissance 1955
Québec Drapeau du Canada Canada
Nationalité Canadienne
Profession caricaturiste
Autres activités
Distinctions

Compléments

André-Philippe Côté est un scénariste et dessinateur québécois de bande dessinée, illustrateur et caricaturiste né en 1955 à Québec.

Il est l'un des auteurs de la bande dessinée québécoise des années 1970 et 1980 dans la région de la ville de Québec et un des piliers du magazine Safarir des années 1980 et 1990. Il est surtout renommé pour ses caricatures éditoriales dans le quotidien de la capitale Le Soleil.

Biographie[modifier | modifier le code]

On peut voir ses premières bandes dessinées en 1973, dans le fanzine Patrimoine. Par la suite, il est publié dans le magazine Plouf créé par Mario Malouin. Spécialisé surtout dans la bande dessinée d'humour, il a aussi touché à l'illustration, la science-fiction, la peinture fantastique et la caricature.

En 1982, il obtient le premier Prix Solaris volet bande dessinée pour Elle se livre et, en 1984, le Prix Boréal de la meilleure bande dessinée de science-fiction pour La voix dans le désert sur un scénario de Jean Pettigrew. C'est aussi en 1984 qu'il décide de s'adresser à un public plus jeune. C'est ainsi qu'il débute dans le quotidien Le Soleil avec Les aventures de Bédébulle.

Membre fondateur de la Société des Créateur(trice)s et Ami(e)s de la Bande Dessinée (S.c.a.B.D.) en 1985, André-Philippe Côté s'implique de plus en plus dans le domaine de la BD en devenant son président et son porte-parole. Il devient un joueur actif de sa Ligue d’improvisation en bandes dessinées. Il trouve le temps d'écrire des scénarios pour le dessinateur Marc Forest dans le magazine Bambou.

Côté crée ensuite son personnage le plus connu, Baptiste le clochard, régulièrement publié dans le magazine d'humour Safarir pendant plusieurs années. L'album Baptiste le clochard remporte le Prix Bedeis causa en 1991 lors du 4e Festival de la bande dessinée francophone de Québec.

André-Philippe Côté publie un curieux album, en noir et blanc et dans un style plus personnel : Castello en 1993, avec un lettrage original et adapté à son dessin dû au dessinateur Marc Pageau. Cet album ludique et surréaliste est directement inspiré par l'œuvre du peintre Giorgio di Chirico. Il collabore en 1994 à l'album La voyante en tant que scénariste pour le jeune dessinateur Jean-François Bergeron.

Un nouvel album intitulé Victor et Rivière (encore avec un lettrage plus conventionnel de Pageau), cette fois-ci inspiré par la vie et l'œuvre des poètes Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, remporte le Prix Bedeis causa lors de la 12e édition du Festival de la bande dessinée francophone de Québec. Cet album lui permettra aussi d'être l'un des nominés au Prix Boréal de la meilleure production artistique en 1999.

En 1997, le journal Le Soleil de Québec l'engage comme caricaturiste principal. Chaque jour, il crée une caricature en page éditoriale, puis une autre plus petite en couverture. Des recueils annuels de ses meilleures caricatures sont publiés annuellement sous le titre générique De tous les... Côtés. L'un des personnages qu'il met en scène dans ses caricatures est un psychanalyste nommé le Dr Smog qui rencontre régulièrement à son cabinet des politiciens, devient le personnage principal de deux albums de bande dessinée à sketch qui permet à Côté d'être publié en Europe pour la première fois, aux éditions Jungle. Il fait appel au talent du dessinateur Gag (de son vrai nom André Gagnon) pour la conception des décors et la coloration.

Le fonds d’archives de André-Philippe Côté est conservé au centre d’archives de Québec de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Caricature éditoriale[modifier | modifier le code]

Recueils


Périodiques

Magazines

Journaux

  • Le Soleil (et certains quotidiens du groupe Gesca au Québec), quotidien de Québec, 1997-.
  • La Presse , quotidien de Montréal, 2009-.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Albums

Albums collectifs

Périodiques

Magazines

Journaux

Fanzines

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Et Vlan ! On s'expose... 15 ans de bande dessinée dans la région de Québec, Galerie d'art La Passerelle, Sainte-Foy et Premier Salon international de la bande dessinée de Montréal ;
  • 1987 : Le printemps de la bande dessinée, Musée du Bas-Saint-Laurent, Rivière-du-loup ;
  • 1988 : Symposium de b.d. actuelle de Québec, Palais Montcalm, Québec ;
  • 1991 : 5 ans d'aventures, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1991 : Gag, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1991 : Québec en BD, Centre de documentation et d'animation en bande dessinée, Québec ;
  • 1993 : Carnaval de la bande dessinée, Musée de la civilisation, Québec ;
  • 1993 : Dessinateurs du Québec, Centre belge de la bande dessinée, Bruxelles (Belgique) ;
  • 1997 : Les aventures de la bande dessinée québécoise au Musée du Québec, Musée du Québec, Québec ;
  • 2009 : Les 50 ans d'Astérix et d'Obélix : un hommage, XXIIe Festival de la bande dessinée francophone de Québec, Québec.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]