André-Louis-Adolphe Laoust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

André-Louis-Adolphe Laoust (ou André Laoust) est un sculpteur français né en 1843 à Douai et mort en 1924.

« Pierrot » datée de 1889, plâtre (modèle pour une œuvre en marbre), Don de l'auteur en 1904, classé avec le n° d'inventaire : 2999-874-22

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève du sculpteur François Jouffroy, il a travaillé le plâtre, le bronze et le marbre.

1889 à l'exposition universelle il obtient une médaille d'argent pour le Chanteur indien de Ganaï Professeur de sculpture aux écoles académiques de Douai de 1892 à 1901.

En 1893 aux concours des écoles académiques il obtient une médaille d'argent en sculpture modelage.

Avec des membres de sa famille, il a créé en 1874 les « ateliers Laoust » qui ont employé plusieurs dizaines de personnes et perpétué la sculpture durant plusieurs générations ;


Il a notamment travaillé pour plusieurs expositions universelles et expositions coloniales (de 1931 et de 1937).

  • Son petit-fils André Lucien Laoust (1922-2004) fut staffeur et décorateur dans les ateliers familiaux.
  • Sa petite fille Anne Leroux-Laoust, née en 1967 est également sculptrice.

Parmi ses élèves[modifier | modifier le code]

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Ses sculptures sont notamment exposées :

Monument à Louis Blériot à Cambrai
  • dans certaines collections privées aux États-Unis

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]