Anders Castus Svarstad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anders Castus Svarstad est un peintre de portraits et de paysage ainsi qu'un graveur norvégien, né à Hole dans le Buskerud le 22 mai 1869 et décédé le 22 août 1943 peut-être à Oslo. Cet artiste aujourd'hui souvent oublié s'il n'est cité qu'à titre de mari de l'écrivain Sigrid Undset, mais autrefois renommé parmi l'école du Nord a subi l'influence de Gauguin et Cézanne.

Une vie d'artiste voyageur[modifier | modifier le code]

L'émigrant Anders Svarstad travaille d'abord à Chicago. Puis il étudie l'art et se rend à l'académie Colarossi de Paris. Il débute sa carrière à Copenhague puis migre à Oslo où il se marie. L'artiste reconnu en Scandinavie voyage en Europe, d'abord en Allemagne à Dresde et à Berlin puis en Italie à Rome.

L'artiste quadragénaire rencontre dans la ville éternelle Sigrid Undset qui devient sa jeune maîtresse. Avec elle, il part à Paris, puis à Londres. Il réside ensuite en Belgique où ayant obtenu le divorce avec sa première femme, il épouse sa compagne.

Ayant délaissé sa seconde famille qui compte trois enfants comme la première, il est libre, en 1920, de retourner en Amérique. Mais revient après quelques années en France puis en Suisse. Il fonde enfin une école privée de peinture à Oslo.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Usine à Gaz
  • Via Bucco di Leone à Rome
  • La Place Charles III à Naples
  • Marché à Bruges
  • Aux bords de la Tamise
  • Ruine d'un cloître à Hovedöga
  • Tuileries aux environs de Sèvres, vers 1906, musée du Louvre département des Peintures[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no 000PE018587 », base Joconde, ministère français de la Culture