Anatole Brénier de Renaudière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anatole, baron Brénier de Renaudière.jpg

Anatole Brénier de Renaudière[1], né à Paris le 22 août 1807, mort à Lucassière (Indre-et-Loire) le 27 mars 1885, est un diplomate et homme politique français, ministre des affaires étrangères du 24 janvier au 10 avril 1851, sénateur à partir de 1861.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est consul de France à Varsovie (alors capitale du royaume de Pologne sous tutelle de l'empereur de Russie) de 1837 à 1841[2].

Ministre des Affaires étrangères en 1851, il est secrétaire général du ministère en 1853[3].

Alors qu'il est ambassadeur à Naples, il épouse une Anglaise, Isabelle Hutchinson[4]

Publications[modifier | modifier le code]

Travaux parlementaires
  • Discours de M. le Baron Brenier, sénateur, dans la délibération sur le projet de sénatus-consulte portant modification des articles 4 et 12 du sénatus-consulte du 25 décembre 1852. Séance du vendredi 20 décembre [1861], Paris, E. Panckoucke, 1861, 30 p[5].
  • Rapport présenté au Sénat par M. le baron Brenier… sur une pétition relative aux biens du consistoire protestant d'Alsace. Séance du 18 février 1864, Paris, E. Panckoucke, 1864, 25 p[6].
  • Sénat. Séance du 2 septembre 1869. Discours prononcé par M. le Bon Brenier… sur le projet de sénatus-consulte modifiant la Constitution, Paris, C. Lahure, 1869, 20 p[7].
Autres
  • De la France, à propos de l'Italie, Paris, Amyot, 1862, 32 p., en ligne sur le site Gallica[8]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Brenier de Renaudière (Alexandre-Anatole-François-Henri, baron) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ 1889 [détail de l’édition]  ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom complet est : Anatole Alexandre François Henri baron Brénier de Renaudière
  2. Cf. Almanachs royaux, années 1837 à 1841 (disponibles, par exemple, au Centre des Archives diplomatiques de Nantes.
  3. Cf.
  4. Isa Basso (éd.), La Princesse Julie Bonaparte et son temps, Quaderni di cultura francese, Rome, 1975, p. 357, en ligne sur Google Books,
  5. BNF
  6. BNF
  7. BNF
  8. BNF