Anastassia Michaeli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anastassia Michaeli
Anastassia Michaeli
Anastassia Michaeli
Fonctions
Parlementaire à la Knesset
Législature 18e
Biographie
Date de naissance 12 juillet 1975 (39 ans)
Lieu de naissance Leningrad
Nationalité Drapeau d'Israël Israélienne
Parti politique Israël Beytenou

Anastassia Michaeli (en hébreu : אנסטסיה מיכאלי ; en russe : Анастасия Михаэли) née le 12 juillet 1975 à Léningrad, est membre de la Knesset et appartient au parti d'extreme droite Israël Beytenou, dirigé par Avigdor Liberman.

Liminaire[modifier | modifier le code]

Anastassia Michaeli siège à la Knesset depuis mars 2009 et y rempli plusieurs fonctions : elle est présidente du forum chargé de faire avancer le statut et les droits de la famille. Elle est membre de la commission de l'éducation, de la culture et des sports, de la commission sur la condition féminine, de la commission du contrôle de l'État. Elle est aussi membre du sous-comité chargé de la lutte contre la traite des femmes, du sous-comité chargé du contrôle du système éducatif, et enfin de la commission spéciale chargée de surveiller la Seconde Autorité pour la télévision et la radio.

Elle est active dans la sphère internationale, elle préside la "Ligue de l'amitié" entre Israël et l'Autriche, l'Estonie et la Suisse. Elle a représenté la Knesset dans des délégations officielles à l'Union européenne, en France, au Royaume-Uni et en Taiwan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anastassia Michaeli est née à Leningrad en Union soviétique (aujourd'hui : Saint-Pétersbourg, Russie). Elle a étudié dans une école qui mettait l'accent sur la langue anglaise, ce qui lui a permis dès son plus jeune âge d'enseigner l'anglais à des enfants afin de participer au soutien financier de sa famille, dont la situation économique était difficile. À la même époque, elle était présidente du "Club de l'amitié internationale" de son école, dont le but était d'accueillir les délégations étrangères, de représenter la ville et de renforcer les liens avec la communauté internationale. Elle a également pratiqué diverses activités sportives, en particulier le ski de fond dans lequel elle a atteint un haut niveau national.

Après le Lycée, elle a étudié un an dans une classe préparatoire dans une université de Lettres, puis a commencé à étudier l'ingénierie des systèmes de communication à l'université de télécommunication de Saint-Pétersbourg. À 19 ans, elle a participé à plusieurs concours de beauté régionaux et internationaux, elle a remporté des titres et a reçu un contrat de mannequinat à Paris. En 1995, elle a donc pris une année sabbatique et a momentanément quitté le milieu universitaire pour s'installer en France. Après son retour, elle a terminé sa maîtrise en électrotechnique.

Lors de l'exposition Expo à Saint-Pétersbourg, elle a rencontré un homme d'affaires et ingénieur en électronique, Joseph Samuelson, ancien boxeur professionnel né en Lettonie. En 1997, ils se sont mariés et se sont installés en Israël. Anastassia Michaeli a commencé un long processus de conversion au judaïsme, conversion orthodoxe qui durera trois ans et demi, suite auquel ils se sont mariés selon la Halakha.

Après avoir achevé l'apprentissage de l'hébreu dans un Oulpan, elle a obtenu un diplôme en administration des affaires à l'université Bar-Ilan. Elle a également pris des cours dans des domaines variés, parmi eux : "un cours de développement de systèmes d'information dans l'ère d'Internet MCP et JAVA" à Sivan - centre de formation supérieure high-tech, "un cours d'entrepreneuriat et du commerce extérieur" de l'association des entrepreneurs israéliens, etc.

Anastassia Michaeli est mariée et mère de huit enfants.

Carrière dans les média[modifier | modifier le code]

En 1998, elle a commencé une carrière d'actrice et de mannequin en Israël. En 2002, elle rejoint la nouvelle "chaîne télévisée n09", "Israël Plus", dans laquelle tous les programmes sont en russe, où elle a présenté l'émission quotidienne "les plaisirs de la vie" aux côtés de Michael Teplitsky. Leur émission était très populaire, mais a aussi été critiqué pour exposer un style de vie riche que la plupart des Israéliens et en particulier les nouveaux immigrants ne peuvent se permettre. Plus tard, elle a été choisie pour présenter le programme matinal quotidien "le nouveau jour" avec Vlad Zarniski.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après avoir été énormément sollicitée pour entrer en politique, Anastassia Michaeli a décidé d'adhérer au parti "Kadima", qui était alors à ses débuts. Elle a été candidate à la dix-septième Knesset, mais n'y est pas entrée car elle n'est arrivé qu'à la 44e place.

Après avoir été sollicitée par Avigdor Liberman, président du parti "Israël Beytenou", elle a rejoint ce parti en décembre 2008. Inscrite à la neuvième place sur la liste de ce parti, elle a été élue à la dix-huitième Knesset.

Depuis le début de son mandat Anastassia Michaeli a pris part à environ soixante-dix propositions de loi. Les propositions de lois suivantes sont entrées en vigueur dans le droit israélien :

• interdiction de vendre des lots de manuels scolaires. • prévention de la violence contre le personnel soignant dans les établissements médicaux. • introduction de la peine minimale pour une personne en délit de fuite et l'interdiction de négocier un arrangement avec l'accusé de l'infraction. • interruption du paiement des salaires, des retraites et d'autres paiements d'un membre de la Knesset et d'un ancien membre de la Knesset qui serait coupable d'une infraction. • annulation de la condition de paiement de pension alimentaire à une personne voyageant à l'étranger plus de 3 fois par an.

Activités[modifier | modifier le code]

Les principaux sujets dont Anastassia Michaeli s'occupe au sein de son travail à la Knesset sont l'éducation, les droits de la femme et de la famille, le développement des sciences et sports et la promotion des relations internationales d'Israël.

  • la condition de la femme et de la famille: Anastassia Michaeli a créé un forum pour promouvoir les droits et le statut de la famille. En tant que président de ce forum, elle œuvre pour réduire les charges de la famille et le budget familial, pour encourager les subventions de l'État des garderies pour les enfants jusqu'à l'âge de 3 ans. Elle lutte aussi pour que les femmes aient plus de possibilités dans le marché du travail. En tant que membre actif de la commission de la condition féminine, elle a entamé des discussions concernant les taux de licenciement des femmes enceintes, les écarts de salaires entre les hommes et les femmes et la nécessité d'aide budgétaire pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.
  • le système éducatif : Anastassia Michaeli œuvre pour améliorer l'égalité à l'éducation, en considérant à la fois l'aspect économique et pédagogique. En 2009, elle a présenté une proposition de loi sur l'éducation publique qui interdit la vente des lots de manuels scolaires, cette loi a été approuvée et est entré en vigueur en décembre 2011. Au début de 2010, elle a créé et introduit un programme national sur les manuels scolaires dans les écoles. Ce programme exige de planifier à long-terme l'usage des manuels, l'uniformité des manuels scolaires pour chaque classe à travers le pays, le devoir de récusation d'un livre avant l'approbation d'une nouvelle édition er la responsabilité personnelle de l'administration scolaire de mettre en œuvre des règlements qui stipulent qu'on ne changera pas de manuel scolaire chaque année mais uniquement tous les cinq ans. Elle œuvre aussi pour promouvoir la réforme de l'éducation des enfants jusqu'à l'âge de 3 ans. Le forum pour les droits et le statut de la famille, dirigé par Anastassia Michaeli, contrôle la mise en œuvre de la décision du gouvernement qui encourage l'emploi des mères d'enfants jusqu'à l'âge de cinq ans.
  • le développement de l'éducation informelle: les services des loisirs et de l'éducation informelle comprennent de nombreuses activités, fournis par les associations et le secteur privé et public. Une étude commandée par Anastassia Michaeli a souligné le manque d'organisation claire du gouvernement local et central en ce qui concerne leurs domaines de compétence, leur autorité, leur responsabilité et l'étendue de leur implication dans l'éducation informelle des adolescents. En augmentant le contrôle des établissements scolaires et des établissements d'éducation informelle, Michaeli a présenté une proposition de loi visant à contrôler toutes les institutions ayants des élèves jusqu'à l'âge de 18 ans.
  • le développement du domaine scientifique: Anastassia Michaeli œuvre souvent dans le domaine technologique en mettant l'accent pour relever les défis de l'ère de l'information. Elle a mis à l'ordre du jour de la Knesset la question des dangers de l'ère Internet et les nouvelles formes de violence dans les réseaux sociaux. En outre, elle lutte pour l'enseignement des sciences, pour faire avancer les industries de basse technologie (Low-tech) et pour améliorer la place des femmes dans la science.
  • le domaine des média: lors de ses tentatives pour classer les programmes télévisés ayants des contenus préjudiciables, violents et sexuels, elle a mis en place un programme dont l'objectif principal est de créer une réglementation plus stricte des media. La télévision a une grande importance culturelle dans cette ère informatique, puisque ses contenus peuvent être visionnés depuis n'importe quel téléphone ou domicile. Les parents ont donc des difficultés à surveiller leurs enfants et à leur imposer des limites.
  • le développement du sport: Anastassia Michaeli œuvre régulièrement pour s'assurer des conditions adéquates de travail pour les entraîneurs et les athlètes professionnels. Elle œuvre pour la prévention de la violence dans le sport, la création d'une importante infrastructure de longue-durée pour le développement du sport féminin de l'handisport et pour promouvoir le sport de compétition. Cette activité est accompagnée par des réunions et des consultations avec les associations sportives, les entraîneurs et les athlètes.
  • les relations internationales et le statut d'Israël dans le monde : Anastassia Michaeli participe à des actions de relations publiques pour améliorer le statut d'Israël dans le monde et travaille avec les dirigeants des forums internationaux. Elle agit au sein du forum de la Knesset pour promouvoir les relations avec l'Europe et avec les communautés chrétiennes dans le monde. Elle préside la "Ligue de l'amitié" de la Knesset, en relation avec les parlements de l'Autriche, la Suisse et l'Estonie. Anastassia Michaeli a représenté la Knesset au parlement britannique, français et lors des débats avec les représentants de l'Union européenne à Bruxelles. Elle a aussi été présidente de la délégation de la Knesset à Taiwan. En tant que membre de l'administration israélienne du Congrès juif mondial, elle comprend l'importance de conserver des relations étroites avec les Juifs de la diaspora.

Liens externes[modifier | modifier le code]