Anarchist Black Cross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'Anarchi Black Cross.

L'Anarchist Black Cross est une organisation anarchiste de soutiens aux prisonniers. Le groupe est connu pour fournir de la littérature, un soutien légal et matériel aux prisonniers révolutionnaire du monde entier. Il est en opposition avec Amnesty International qui ne soutient uniquement les prisonniers d'opinion et refuse de défendre ceux qui ont usé de violence[1]. L'ABC soutien ouvertement ceux qui ont commis des actes illégaux dans un but révolutionnaire mais aussi toutes personnes en prison pour leur militantisme ou leur resistance au capitalisme ou au forme de discrimination. Étant opposé à la prison, le groupe a petit à petit apporté du soutien de près ou de loin aux prisonniers de toutes sortes, à l'exeption « des prisonnier-e-s incarcéré-e-s pour viol ou agression raciste »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Anarchist Black Cross nait sous le nom d'Anarchist Red Cross, une scission de la Political Red Cross, qui soutenait les prisonniers politiques sous la Russie tsariste. Pendant des années, les origines du groupe étaient sujet à caution mais de récents documents ont éclairci les faits[réf. nécessaire]. Selon Rudolf Rocker, un des trésoriers de l'Anarchist Red Cross de Londres, l'organisation a été fondée pendant la période mouvementée de 1900 à 1905. De nombreuses autres sources situent également la naissance du groupe durant cette période. Il va se développer vers 1905 avec une vague de repression qui conduisit de nombreux anarchistes derrière les barreaux. En raison du refus de la Political Red Cross et d'autres groupes de soutien aux prisonniers d'aider les prisonniers politiques anarchistes, des militants russes, dont certains en éxil, créent donc l'Anarchist Black Cross pour soutenir leurs camarades enfermés dans les prisons russes. Chaque branche prennant le nom de la région dans laquelle elle opérait (Latvia, Riga, Odessa, etc.). Au bout de quelques années, l'organisation s'exporta en dehors des frontières russes et des ABC furent créées aux États-Unis et en Angleterre où de nombreux éxilés russes émigrèrent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décryptage d’une adoption
  2. ABC - Histoire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]