Anapa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anapa
Анапа
Blason de Anapa
Héraldique
Vue d'une des plages d'Anapa.
Vue d'une des plages d'Anapa.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Caucase
District fédéral Sud
Sujet fédéral Flag of Krasnodar Krai.png Kraï de Krasnodar
Maire Tatiana Ievsikova
Code postal 353440 — 353458
Code OKATO 03 403
Indicatif (+7) 86133
Démographie
Population 63 693 hab. (2013)
Densité 1 592 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 53′ N 37° 19′ E / 44.883, 37.317 ()44° 53′ Nord 37° 19′ Est / 44.883, 37.317 ()  
Superficie 4 000 ha = 40 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1781
Statut Ville depuis 1846
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Anapa

Géolocalisation sur la carte : Kraï de Krasnodar

Voir sur la carte administrative du Kraï de Krasnodar
City locator 14.svg
Anapa

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Anapa

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Anapa
Liens
Site web www.anapa-official.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Anapa (en russe : Анапа) est une ville du kraï de Krasnodar, en Russie, et le chef-lieu administratif du raïon d'Anapa. Sa population s'élevait à 63 693 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vestige du fort ottoman construit en 1783, appelé la « Porte Russe » en souvenir des vingt-cinq ans de la libération de la ville du joug ottoman en 1828
Hôtel de ville et administration de la ville en 2007

Anapa est une station balnéaire populaire sur la rive nord de la mer Noire, près de la mer d'Azov. Elle est située à 132 km — 164 km par la route — au nord-ouest de Krasnodar.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région d'Anapa a été colonisée dans l'Antiquité. Ce fut d'abord un grand port, Sinda. La colonie de Gorgippia fut construite sur le site de Sinda au VIe siècle av. J.-C. par les Grecs pontiques, qui lui donnèrent au cours du IVe siècle av. J.-C. le nom d'un roi du Bosphore, Gorgippos. Au IIe et au IIIe siècle av. J.-C., Gorgippia prospéra, de même que sa guilde des armateurs qui monopolisait le commerce maritime de la partie orientale de la mer Noire. Une belle statue de Néoklès (potentat local, fils de Herodoros) a été mise au jour par des archéologues russes et est maintenant exposée au Musée russe de Saint-Pétersbourg. Gorgippia fut habitée jusqu'au troisième siècle de notre ère, et fut alors envahie par des tribus nomades. Ces tribus, sans doute d'origine circassienne ou adyghéenne, donnèrent son nom actuel à Anapa.

Au XIVe siècle, elle fut colonisée par la république de Gênes, qui la renomma Mapa, puis conquise par les Turcs ottomans en 1475. Ils y achevèrent la construction d'une forteresse en 1781. La forteresse fut attaquée à trois reprises par l'Empire russe et finalement conquise lors de son dernier siège, en 1829. Elle fut attribuée à la Russie par le traité d'Andrinople. Elle est incluse dans l'okroug de la mer Noire de l'oblast du Kouban et obtient le statut de ville en 1846. Elle est occupée par les Ottomans pendant la guerre de Crimée entre 1853 et 1856. Elle fait partie du gouvernement de la mer Noire en 1896. Elizaveta Pilenko (connue sous le nom de mère Marie en France), qui sera canonisée en 2004 par l'Église orthodoxe, fut quelque temps maire-adjoint de la ville sous la Révolution russe. La ville appartient à l'oblast de la Mer Noire en 1920, dont le nom est changé en kraï de Krasnodar en 1937. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville est occupée du au par l'armée allemande et des troupes roumaines et totalement dévastée.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1]

Évolution démographique
1897* 1926* 1939* 1959* 1970* 1979*
6 944 13 264 17 306 19 602 29 900 40 119
1989* 2002* 2010* 2012 2013 -
54 976 53 493 58 990 61 555 63 693 -


La majorité de la population est d'origine russe avec des minorités ukrainienne et arménienne. Il existe quelques communautés grecques pontiques, adyguéennes et caucasiennes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

À l'instar des autres stations balnéaires du littoral de la mer Noire, Anapa bénéficie d'un climat ensoleillé. Elle possède de belles plages, généralement sablonneuses, dont la plus longue d'Europe, celle de Djémété. Anapa attire deux millions de vacanciers par an, en majorité des Russes. En raison de sa mauvaise accessibilité depuis l'Europe occidentale et de ses infrastructures, elle n'attire que peu d'Occidentaux. Mais elle demeure une option attrayante et peu coûteuse pour les touristes russes. La perspective des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi devrait améliorer ses capacités d'accueil.

Transports[modifier | modifier le code]

Anapa possède un aéroport et une gare ferroviaire moderne.

Religion[modifier | modifier le code]

La ville d'Anapa est en grande majorité orthodoxe, mais il existe une petite paroisse catholique consacrée à sainte Hedwige[2]. Les deux églises orthodoxes principales de la ville sont l'église Saint-Onuphre et l'église Saint-Séraphin-de-Sarov.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :