Anacondas : À la poursuite de l'orchidée de sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anacondas : À la poursuite de l'orchidée de sang ou Anacondas 2 (Anacondas: The Hunt for the Blood Orchid) est un film d'horreur américain réalisé par Dwight H. Little et sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un groupe de scientifiques a trouvé une fleur dont les caractéristiques ressemblent fortement à la fontaine de Jouvence. Le groupe part alors pour Bornéo, dans un voyage périlleux pour trouver les précieuses fleurs. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils vont rencontrer des serpents, que même leur imagination n'aurait pu imaginer. Une lutte pour la découverte de l'orchidée de sang se met en branle, ils vont mettre leur vie en jeu pour des millions de dollars, mais les valent-ils vraiment ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Razzie Awards 2005 : Nomination au prix de la plus mauvaise suite

Box-office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'anaconda est un serpent aquatique. Il peut mesurer près de 9 mètres de long et peser jusqu'à 200 kilos. Tout comme le python ou le boa, il n'est pas venimeux, mais cela ne l'empêche pas d'être un dangereux prédateur : il tue ses proies par étouffement (ou constriction) avant de les avaler (les anacondas du film avalent directement leurs proies, ce qui n'est pas normal). Il se nourrit surtout de poissons, de petits mammifères ou d'oiseaux, mais il peut aussi s'attaquer au caïman ou au capybara, voire au jaguar. Sa peau est très convoitée et il fait partie des espèces menacées et protégées.
  • Les anacondas vivent en Amérique du Sud et principalement dans la forêt amazonienne. Or, l'intrigue du film se situe à Bornéo, où il n'y a pas d'anacondas. La plupart des scènes du film ont été tournées aux îles Fidji.
  • Avant de s'appeler Anacondas : À la poursuite de l'orchidée de sang, le titre du film a été sujet à de nombreuses hésitations. Ainsi, il est passé d'Anacondas 2, à The Hunt for the Black Orchid en passant par Venom (Venin)
  • Dans le premier opus, l'anaconda est brulé par du gasoil mais il s'éteint au contact de l'eau (ce qui est faux, le gasoil tout comme le pétrole, ne s'éteint pas directement au contact de l'eau). Dans cet opus, l'explosion finale est due à un jerrican de 10 litres de gasoil maximum, mais le résultat est grandement exagéré, 10 litres aspergés sur un nid d'anacondas ne provoquant pas une pareille explosion.

La saga Anaconda(s)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les affiches des opus 1 et 3 sont orthographiés au singulier alors que celles des 2 et 4 prennent un « s ».
  2. a et b (en) « Résultats Box office Anacondas », Box Office Mojo (consulté le 2013-11-10)