Ana María Simo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simo (homonymie).

Ana María Simo

Description de l'image  Silhouette-personne.svg.
Activités Écrivaine, dramaturge
Naissance 1943 (70–71 ans)
Cienfuegos Drapeau de Cuba Cuba
Langue d'écriture Anglais

Ana María Simo, née en 1943 à Cienfuegos (Cuba), est une écrivaine et dramaturge cubaine d'expression américaine et militante lesbienne. À présent, elle habite à Paris et New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ana María Simo a 18 ans quand son premier livre de nouvelles, Las fábulas, est publié par les Ediciones El Puente (Éditions Le Pont), un projet littéraire indépendant de jeunes écrivains (1961-1965) dont elle est la codirectrice[1].

Après la vague de répression homophobe qui détruit le groupe[2], elle émigre en France (décembre 1967) et participe aux événements de mai 68. Dans les années soixante-dix, elle émigre de nouveau. Cette fois-ci, elle s'installe à New York et commence à apprendre le métier de dramaturge[1],[3].

Ses pièces ont été présentées dans plusieurs théâtres Off-Broadway et Off-Off-Broadway parmi lesquels P.S. 122, Theater for the New City, INTAR (Centre des Arts Hispaniques Américain), le Latino Festival du Festival de Shakespeare de New York, Duo Théâtre, et le Café WOW.

Stephen Holden (New York Times) décrivit sa pièce "Going to New England" (1990, INTAR) comme une très bonne étude de la "claustrophobie physique et émotionnelle" des traditions hispaniques en particulier le machisme, le catholicisme et les tabous érotiques[4]. Les thèmes de l'assimilation, du langage, de la mémoire, de l'histoire, la honte et l'absolution l'attirent surtout.

Elle est connue également comme militante lesbienne, ancien membre des Gouines rouges, du MLF, et du FHAR en France[5]. À New York, elle était la cofondatrice du théâtre lesbien Medusa's Revenge[6], du groupe d'action The Lesbian Avengers et des projets médiatiques, Dyke TV et The Gully online magazine.

À présent, elle habite à Paris et New York.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Pièces[modifier | modifier le code]

  • Exiles
  • What Do You See?
  • Pickaxe
  • Alma
  • Penguins
  • The Bad Play
  • Going to New England
  • Ted and Edna
  • The Opium War
  • Without Qualities

Radio, Film[modifier | modifier le code]

  • The Table of Liquid Measures (radio)
  • How to Kill Her avec Ela Troyano (film, court métrage)

Fiction[modifier | modifier le code]

  • Las fábulas (nouvelles)
  • How to Kill Her (nouvelle)
  • Heartland (roman en course)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ana María Simo, Playwrights: Cuban/Latino Theater Archive of the University of Miami, 2005. Retrieved on 2007-11-14
  2. Ponte, Antonio José, (2006-12-26). Un puente de silencio
  3. Almendros, Nestor and Jiménez Leal, Orlando. (1984) Mauvaise Conduite
  4. Holden, Stephen. (90-03-09) Reviews/Theater; Primal Emotions When Sex Runs Amok, New York Times
  5. Almendros, Nestor and Jiménez Leal, Orlando. (1984) Mauvaise Conduite.
  6. Schulman, Sarah. Stagestruck: Theater, AIDS, and the Marketing of Gay America, 1998, Duke University Press, p. 65.

Liens externes[modifier | modifier le code]