Ana María Shua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ana María Shua (née le 22 avril 1951 à Buenos Aires) est une écrivaine argentine qui a publié plus de quatre-vingt livres dans de nombreux genres incluant : le roman, la nouvelle, la microfiction, la poésie, le théâtre, la littérature jeunesse, la littérature comique et le folklore Juif, l’anthologie, les essais, ainsi que les scénarios et les articles de journaux. Son œuvre a été traduite dans plusieurs langues parmi lesquelles l’anglais, le français, l’allemand, l’italien, le portugais, le néerlandais, le coréen, le japonais, le bulgare et le serbe. Ses ouvrages sont cités dans des anthologies à travers le monde entier. Elle a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux, dont la Bourse Guggenheim, et reste un auteur contemporaine d’Argentine de premier ordre. Elle est particulièrement célèbre dans le monde hispanique des deux rives de l’Atlantique sous le nom de "la Reine de la Microfiction"[1],[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

La première œuvre qu’écrivit Shua fut un recueil de poèmes, El Sol y Yo, lorsqu’elle avait seize ans, en 1967, pour lequel elle reçut le Grand Prix d’Honneur, une récompense décernée par la Société Argentine des Écrivains. Elle fit ses études à l’Université de Buenos Aires et obtint un diplôme de Maîtrise en Art et Littérature. Durant la dernière dictature militaire en Argentine, souvent appelée le Processus de Réorganisation Nationale, elle fut exilée en France où elle travailla pour le magazine espagnol Cambio 16. Une fois de retour en Argentine, elle publia son premier roman, intitulée Soy Paciente, en 1980, qui lui permit de recevoir une récompense attribuée par la maison d’édition Losada. En 1984, elle écrivit La Señuera, un recueil de microfictions, genre littéraire dans lequel elle continuera de pratiquer les années suivantes, et qui fit d’elle l’une des représentants du genre les plus distingués. Elle a travaillé en tant que journaliste, agent de publicité, scénariste, et a adapté la plupart de ses œuvres. Elle a également écrit des livres pour la jeunesse, pour lesquels elle a reçu de nombreuses récompenses internationales.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Soy paciente (1980)
  • Los amores de Laurita (1984)
  • El libro de los recuerdos (1994)
  • La muerte como efecto secundario (1997)
  • El peso de la tentación (2007)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Los días de pesca (1981)
  • Viajando se conoce gente (1988)
  • Como una buena madre (2001)
  • Historias verdaderas (2004)

Recueils de microfictions[modifier | modifier le code]

  • La sueñera (1984)
  • Casa de geishas (1992)
  • Botánica del caos (Botanique du Chaos, 2000)
  • Temporada de fantasmas (la Saison des Fantômes, 2004)
  • Cazadores de Letras (2009)
  • Microfictions (2009)
  • Quick fix (2008)
  • Fenómenos de circo

Littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La batalla de los elefantes y los cocodrilos (1988)
  • La fábrica del terror (1991), inscrite sur la "IBBY Honour List" par l'Union Internationale pour les Livres de Jeunesse
  • La puerta para salir del mundo (1992)
  • Cuentos judíos con fantasmas y demonios (1994)
  • Ani salva a la perra Laika (1996)
  • Historia de un cuento (1998)
  • Cuentos con magia (1999)
  • La luz mala (2000)
  • Los monstruos del Riachuelo (2001)
  • Planeta miedo (2002)
  • Su primera zanahoria (2005)
  • Un ciervo muy famoso (2005)

Littérature comique[modifier | modifier le code]

  • El marido argentino promedio (1991)
  • Risas y emociones en la cocina judía (2003)

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • El sol y yo (1967)
  • "Yo quiero que mis papas salgan de noche"

Essais[modifier | modifier le code]

  • Libros prohibidos (2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ana María Shua » (voir la liste des auteurs)

  1. Sotelo, Roberto, Autores N° 31: Ana María Shua, Imaginaria: Revista quincenal de literatura infantil y juvenil, 9 août 2000 (en Espagnol)
  2. Words Without Borders, Author Bio: Ana María Shua, 2011
  3. The International Literary Quarterly, [1], Contributor Bio: Ana María Shua, 2008
  4. Ana María Shua, [2], Ana María Shua, 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel